Oyez bonnes gens, l’imMonde vous informe : il révèle et analyse les scandales politiques…

Enfin dès qu’il a réussi à en prendre connaissance…

Et apparemment cela peut prendre un certain temps même pour ces journalistes jugés si « prestigieux » !

La nouvelle du jour (pour ce journal, que seuls les dizaines de milliers d’abonnements institutionnels sauvent de la faillite depuis des décennies), c’est la révélation de la venue de Benalla au Tchad au début du mois de décembre…

Merci à ce journal d’exception de nous en avertir enfin !…

En fait, l’exception réside surtout dans le fait qu’il n’était pas au courant ce qui lui permet d’étaler en pontifiant des analyses supposées politiques, largement obsolètes depuis au moins quinze jours…

Personnellement j’ai été avisé de ce voyage, comme tout le monde – au moins comme tous ceux qui lisent les blogs d’information gouvernementaux africains – le 12 décembre…

Apparemment ce ne serait donc ni le cas des services de renseignement français, ni celui des services de presse…

Monsieur Benalla a en effet débarqué à N’Djamena le 2 décembre, avec une demi-douzaine de collaborateurs, et il s’est entretenu notamment avec Oumar Déby, le frère du président Idris Déby, qui se trouve être le directeur de la réserve stratégique, (organisation chargée de l’achat des armes et matériels de guerre)…

Tous les observateurs internationaux disposant d’agents localement en ont été aussitôt avertis (Et curieusement ni l’ambassade de France ni les services de renseignement de Barkhane ? C’est bien cela qui est angoissant !)

Il est évident que des discussions avec un tel interlocuteur n’ont évidemment rien à voir avec la visite d’un président français venu officiellement « soutenir le moral de ses troupes pour Noël » …

Dans un pays objet de toutes les convoitises des groupes djihadistes qui l’utilisent comme base arrière (au sud pour la Lybie, à l’ouest pour les Soudan et l’Irak, au nord pour Boko-Haram…) politiquement très fragilisé – car la popularité d’Idriss Déby, qui vit cloîtré dans sa ville protégée par un fossé anti-char, est encore plus basse que celle d’Emmanuel Macron – la visite du président français est certainement étrangère aux répercussions attendues du désengagement américain de Syrie et du retour de ce pays au sein de l’Union Arabe, sans parler des récriminations israéliennes et des appels du pied des Kurdes qui savent pertinemment qu’après avoir servi d’idiots utiles aux sionistes en Syrie, ils risquent de finir comme les Harkis d’Algérie…

Comme l’a souligné le « Monde Afrique » le 13 décembre frappé pour une fois d’un éclair de lucidité : le vide politique au Tchad bénéficie à Boko Haram…

https://www.lemonde.fr/afrique/article/2018/12/13/dans-la-region-du-lac-tchad-le-vide-politique-beneficie-a-boko-haram_5396756_3212.html

Mais c’est dans sa « boite à devinettes » (sic) que la très intéressante, et fort bien documentée, lettre « Africa Intelligence » a révélé le pot aux roses : la venue préparatoire de Benalla pour la visite de Macron

https://www.africaintelligence.fr/lc-/diplomatie/2018/12/12/alexandre-benalla-a-n-djamena,108336223-bre?CXT=PUB

Car, il est tout à fait évident que la visite d’émissaires occultes dans ce contexte est tout bonnement inimaginable…Chacun peut en juger…

C’est tellement vrai que le Benalla de service n’a même pas pris la peine de chercher à masquer son identité et a été repéré immédiatement à son arrivée à l’Hilton…

Et les journalistes locaux s’en sont fait l’écho dans la semaine qui a suivi !

https://www.tchadpages.com/france-tchad-alexandre-benalla-sest-discretement-rendu-a-ndjamena/

C’est le journaliste Moëz Bhar qui est à l’origine de cette révélation :

On ne peut être plus explicite!

Bref Macron – qui n’a aucun mal aujourd’hui à expliquer aux journalistes aux ordres que Benalla n’a plus rien à voir avec lui et que les seuls interlocuteurs des gouvernements étrangers sont les responsables du Ministère des Affaires Etrangères – va avoir plus de mal à convaincre les Français…

Mais il est vrai, on le voit avec l’affaire des « Gilets Jaunes », qu’il a fortement tendance à prendre ses concitoyens pour des imbéciles…

Les fakes news, spécialités des journalistes, seraient-elles donc en France essentiellement d’essence gouvernementales ?

Claude Timmerman

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

3 commentaires

  1. On reconnait encore le garde du corps qui tirait grave la gueule quand tipede etreignait les ephebes d ebene ,,(image retiree des fb dont le miens ,travail de sa michele ??)Ca fait penser a la chute de scarface le pif dans la coke ,,

  2. Isabelle P says:

    A Noël, Benalla travaille toujours pour le père fouettard…

  3. Alexandre Sanguedolce says:

    Les scandales avec l’Afrique ne manquent pas, rappelez vous le scandale du Carefour du Développement et le vrai faux passeport d’Yves Chalier, ceux qui ont connu les années 80 de tonton s’en souviennent

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Nos caisses sont vides. Nous avons besoin de vous pour continuer !

Plus de précisions ici :

https://www.medias-presse.info/medias-presse-info-a-vraiment-besoin-de-votre-soutien/112928/

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !