L’Etat Islamique recherche des recrues parlant parfaitement l’italien. La frontière avec les Balkans sous haute tension !

Ce sont les dossiers des services secrets italiens et les enquêtes qui le confirment, c’est le journal La Stampa qui le révèle : l’État islamique veut recruter des djihadistes des Balkans pour les envoyer en Italie. Sur le CV des futurs combattants, deux formations sont nécessaires : « parler parfaitement l’Italien » et « avoir de bonnes connaissances en informatique. » Comme contre-partie : un salaire mensuel de 2000€ par mois !

Le but de l’EI est de mettre les mains sur les communautés musulmanes d’Italie en les infiltrant avec des recrues radicalisées. Pour se faire, rien de mieux que des hommes de nationalité albanaise et parlant bien l’italien. Située juste en face de la côte adriatique italienne, l’Albanie, un des centres du djihadisme européen, représente un gros problème pour la péninsule à cause de l’importante immigration clandestine qu’elle déverse sur le territoire italien depuis des années. Ancône, port faisant face aux Balkans, où s’est installée une base arrière de recruteurs pour le djihad est devenue un poste stratégique pour les échanges avec les pays balkaniques.

Le proche Kosovo musulman, l’Albanie, pays à majorité musulmane, et l’Italie chrétienne mais infidèle à son christianisme, forment ainsi un triangle islamiste où imams et djihadistes, venus de Syrie, se retrouvent : d’après un rapport des forces de la Kfor de l’Otan, un millier de combattants djihadistes étrangers seraient arrivés au Kosovo par la Grèce affaiblie par la crise et ainsi incapable de contrôler ses frontières.

MPI a déjà divulguée l’information d’un guide de sécurité pour les loups solitaires édité par l’État islamique donnant, à leurs combattants, « les clés pour passer inaperçu en Europe ». Nous savons maintenant que Daesh favorise aussi d’autres formes d’infiltration, en Italie et, cela ne fait aucun doute, dans toute l’Europe également, par la radicalisation des communautés musulmanes.

Sous l’apparence de pauvres petits réfugiés fuyant la guerre, ces immigrés clandestins, recrues de l’EI, vont ainsi l’importer dans nos pays européens avec la collaboration insensée « d’humanitaristes » occidentaux aveuglés par leur idéologie du « vivre-ensemble » !

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

7 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 40.000 € pour 2022

btn_donateCC_LG

25 % 29 955 € manquants

10045 € récoltés / 40 000 € nécessaires – depuis le 15/10/2021
Compteur mis à jour le 30/11/2021

 

MPI subit des attaques sans précédent, parce que ce média gratuit et libre dérange :

Derrière ces fermetures arbitraires, il y a l’influence d’une commission gouvernementale dont nous parlerons plus tard.

Mais rien ne nous fera taire. Seulement, pour aller toucher nos compatriotes et faire connaitre MPI, il nous faut des moyens supplémentaires.

Médias Presse Info, ce sont plus de vingt-six mille articles déjà publiés à ce jour ! Les plus de 1200 vidéos seront bientôt disponibles sous peu sur une autre plateforme.

Face à la haine des GAFAM et du gouverment, aidez nous !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Powered by WordPress Popup

%d blogueurs aiment cette page :