qatar2Le Qatar a décidé de relancer dès le mois de juin sa campagne « One of us », rebaptisée pour l’occasion « Reflect your Respect », afin que les vacanciers respectent la culture et les valeurs du pays. Le message de cette nouvelle campagne est on ne peut plus clair: « Si vous êtes au Qatar, vous êtes l’un des nôtres. Aidez-nous à préserver la culture et les valeurs du Qatar. S’il vous plaît, habillez-vous décemment dans les lieux publics », peut-on lire sur le flyer de la campagne.

Initialement lancée en 2012 par le Centre Islamique de la culture du Qatar, la campagne « One of us » n’avait pas eu l’impact escompté. Mais cette fois-ci, le Qatar tient à rappeler en bas de ce nouveau flyer que « ces principes font partie d’un texte dans l’éthique mondiale du tourisme ». D’autant plus que l’article 57 de la constitution du Qatar stipule que « respecter l’ordre public et la morale, en observant les traditions nationales ainsi que les coutumes établies est un devoir de tous ceux qui résident dans l’État du Qatar ou entrent sur son territoire ».

« Nous ne voulons pas que nos enfants soient exposés à ça et en tirent un enseignement, c’est pourquoi nous avons relancé la campagne »,  expliqué Nasser Al Maliki, le responsable des relations publiques du centre au site Gulf News.

Pour respecter la culture et les valeurs du pays, les femmes comme les hommes doivent « être couverts des épaules aux genoux » comme l’indique le flyer. Les touristes n’ont donc pas le droit de porter de robes, de débardeurs, de shorts ou encore de leggings. Il n’y a pas dire, la coupe du monde 2022 s’annonce plus que jamais passionnante !

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Les commentaires sont fermés

YouTube supprime définitivement la chaine de MPI – Aidez-nous !

Le 6 octobre 2021, Youtube nous a envoyé un email pour nous signifier la fermeture de notre chaine Youtube.

Voici des donc des milliers de vidéos, des centaines d’heures de films qui disparaissent, sans compter la disparition de nos dizaines de milliers d’abonnés que nous avions.

Cette censure intervient également après la fermeture de notre page Facebook et notre déréférencement par Google. Mais ces attaques ne seront pas les dernières.

Nous avons également reçu un email de Google nous indiquant que les recettes publicitaires cesseraient à coompter du mois de décembre pour tout site mettant en doute le changement climatique…

Ils nous faut donc développer d’autres outils, d’autres façons d’atteindre nos lecteurs. Et ce sont des investissements lourds.

Aidez-nous, nous avons besoin de vous !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

%d blogueurs aiment cette page :