terrorisme-baud

Jacques Baud est colonel d’état-major général, ancien analyste des services de renseignement stratégique suisses. Spécialiste du renseignement et de la problématique du terrorisme, il est l’auteur de plusieurs ouvrages sur ces sujets.

Voici un ouvrage qui pourrait faire du bruit. Son auteur examine le terrorisme djihadiste en mettant en lumière les responsabilités occidentales. D’emblée, Jacques Baud commence par rappeler que les Etats-Unis sont champions en manipulations. « Force est de constater que pratiquement chaque conflit où les Etats-Unis ont été impliqués a débuté soit par une opération clandestine (souvent de nature criminelle), soit par une manipulation visant à faire passer les Etats-Unis pour les victimes d’une agression, permettant ainsi de forcer la main du Congrès.« , écrit-il avant de passer en revue différents évènements symptomatiques.

Notre officier suisse souligne que dès la mi-septembre 2001, soit bien avant de prétendues « révolutions citoyennes » de 2010-2012, les Etats-Unis avaient un plan pour renverser sept gouvernements du Proche et Moyen-Orient, dont le régime syrien. Et de citer une déclaration hallucinante du général américain Wesley Clark retraçant la décision prise par le Pentagone en 2001 de faire tomber sept pays : l’Irak, la Syrie, le Liban, la Libye, la Somalie, le Soudan et, pour finir, l’Iran. Or, on retrouve dans cette liste les trois pays arabes qui ont renoncé au système des pétrodollars pour vendre leur pétrole et les ennemis « traditionnels » d’Israël.

L’auteur ne manque pas non plus de montrer qu’Israël, en matière de lutte contre le terrorisme, joue sur plusieurs tableaux à la fois, et fait preuve d’un machiavélisme cynique. Jacques Baud rappelle d’ailleurs que la littérature djihadiste – et celle de l’Etat Islamique en particulier – est relativement peu virulente à l’égard d’Israël.

Ce livre courageux condamne l’hypocrisie de ceux qui nous dirigent. Sans dégager les terroristes de leurs responsabilités, il réclame de se poser des questions sur les gouvernements occidentaux qui, par leur action – presque toujours illégale – exposent leurs propres concitoyens à des actes de rétorsion.

Et Jacques Baud de conclure par cette accusation : « les gouvernements américain, britannique et français ont été les principaux promoteurs du terrorisme islamiste » !

Terrorisme, Jacques Baud, éditions du Rocher, 424 pages, 21 euros

A commander sur le site de l’éditeur

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

2 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

La vérité à la France

La France est arrivée à un moment solennel où il est nécessaire de lui dire la vérité. Si elle peut l’entendre, elle refera ses forces presque épuisées, elle reprendra une marche sûre, véritablement et solidement progressive; si elle ne peut pas l’entendre, elle marchera à une ruine certaine, à un abaissement dont elle ne se relèvera jamais.

Cliquez ici pour vous le procurer.

%d blogueurs aiment cette page :