Sur le front du coronavirus et de la stratégie vaccinale, le gouvernement et ses différents « bidules » scientifiques s’enfoncent toujours davantage dans une innommable malhonnêteté. Interrogé sur les morts survenues après la vaccination anti-covid de personnes de plus de 80-85 ans, le monsieur vaccin de Macron, le professeur Fischer,  a osé déclarer que ce sont leurs comorbidités et leur état général qui ont conduit au décès.

Mais quand il s’agit de morts non-vaccinés, alors là, le gouvernement et ses conseillers en confinement, couvre-feux et autres mesures liberticides, tel Alain Fischer, crient tous en cœur que c’est à cause du terrible virus, véritable tueur en série… des seuls non-vaccinés.

L’hypocrisie de ces gens-là est ahurissante.

Et leur malhonnêteté effroyable car les personnes âgées sont devenues avec la bénédiction de la République française et autres gouvernements tyranniques les véritables cobayes de l’expérimentation à grande échelle de la « thérapie génique à base d’ARN » lancée par ces puissants laboratoires Pfizer ou Moderna alors que les essais cliniques de ces prétendus « vaccins » ne sont pas terminés et que l’efficacité du vaccin Pfizer n’a pas été évaluée dans la population des plus de 75 ans, dixit l’Assemblée Nationale. Donc à partir de là les sujets de plus de 75 ans que l’on vaccine sont bien, selon le professeur Henrion-Caude, des cobayes :

« effectivement on est dans le cobaye puisqu’on en sait même pas quelle pourra être l’efficacité. » (Covid, vaccin, la généticienne Alexandra Henrion-Caude nous dit tout, 49e mm)

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

1 Commentaire
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A l’heure de la 3ème dose et de la 5ème vague de mensonge, nous vous recommandons le livre : Les vaccins en question

Les vaccins en question – avec une préface d’Alexandra Henrion-Caude

Le livre de la biologiste américaine Pamela ACKER « Les vaccins en question », ouvrage préfacé dans sa version française par la généticienne Alexandra HENRION-CAUDE, ancienne directrice de l’INSERM et spécialiste de l’ARNm, avec une postface du Docteur Roullet bien connu de nombreux poitevins .

Ce livre a le grand mérite d’aborder la biologie et la technique vaccinale mais avec l’éclairage de la morale, et la mise en perspective des conséquences secondaires réelles mais bien souvent ignorées. Les intérêts et les manipulations des grands groupes pharmaceutiques ne sont pas oubliés !

17 € seulement !

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :