Dans un précédent article, nous vous signalions que Disney se livrait à de la propagande transgenre dans la série animée Star Butterfly.
Il faut également noter que le film d’animation Toy Story 4, réalisé par les studios Pixar repris par Disney, introduit subrepticement une scène avec deux « mamans » lesbiennes (et multiculturelles).

La scène se déroule au début du film, lorsque la nouvelle propriétaire de Woody, Bonnie, entame sa première journée d’école maternelle.

C’est une scène brève, mais c’est une authentique propagande LGBT qui suscite l’enthousiasme parmi ce lobby et ses relais. Car ce film d’animation est l’est l’un des plus gros films de l’année, et il sera vu par des millions de personnes à travers le monde.

Kate Gardner, écrivain LGBT, a ainsi déclaré que le moment «n’était pas révolutionnaire à tous points de vue», mais l’a salué comme un «petit moment de normalisation».

Aux Etats-Unis, plusieurs associations de parents ont appelé au boycott de ce film.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Les commentaires sont fermés

Le dernier numéro de la Revue Civitas !


 

Voici la revue 81 de Civitas sortie la semaine dernière !

Ce numéro de la revue de Civitas permettra à ses lecteurs de mesurer le fossé qui séparerait un Etat catholique de la république dans laquelle nous sommes embourbés. Puisse cette lecture susciter des engagements plus ardents. Et espérons qu’elle permettra à des curieux, y compris non-catholiques, de constater qu’un Etat catholique serait bénéfique pour tout foyer recherchant sincèrement le bien commun.

Cliquez ici pour vous la procurer.

%d blogueurs aiment cette page :