Ce matin, MPI vous révélait que de nouvelles applications vont, dans de nombreux pays, permettre le traçage des citoyens sous couvert de « sauver nos vies ». Un sauvetage qui est synonyme de naufrage pour nos libertés fondamentales et individuelles, pour un temps disent ces technocrates-politiciens, un temps qui risque bien de s’éterniser, n’en doutons pas.

En Italie, ce « tracking » passera certainement par ordonnance ou décret ministériel, malgré l’hostilité de nombreux Italiens, relayée par des partis politiques souhaitant sur ce sujet fondamental un débat et un vote parlementaires.

En France, le même scénario disions-nous, semble se profiler. En effet, lundi dernier, le député Gilles Le Gendre, patron du groupe LREM à l’Assemblée nationale, montrait sur RTL son aversion concernant un vote sur la question au Parlement. Il déclarait ne pas voir « comment un vote apporterait quelque chose de supplémentaire par rapport à un débat ». Et informait les Français que le gouvernement avait décidé sur cette question pourtant primordiale pour la défense de leurs libertés qu’il n’y aurait pas de vote.

La dictature En Marche est en marche sans complexe !

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

4 commentaires

  1. alexderome says:

    Refusons cet ukase !

  2. hautbois says:

    Reprenez vos anciens téléphones portables des années 2000.

  3. RODRIGUE says:

    Un conseil, promenez vous sans portable, sans carte de crédit, payez en liquide !
    En un mot comme en dix, la dictature est en marche sous de nobles prétextes et demain, ce sera la puce sous la peau !

  4. @hautbois axelderome et Rodrigue
    Vous avez tout compris. ce n’est pas par hasard que les banques forcent la possession d’un tel portable pour accéder à vos comptes, acheter à distance. Qu’ENEDIS vous colle l’espion linky chez vous qui pourra vous couper le courant quand cela leur chante, savoir ce que vous faites, vous envoyer les courants porteurs aux puissances qu’ils veulent. Et la puce injectée avec les vaccins sera le must. Et les connards qui pleurnichent “ôhh, ces vilains complotistes vont finir par nous faire peur!, maman!” Mais les mondialistes n’arrêtent pas de vous foutre la trouille pour des conneries. Les gens ne vivent plus dans le réel.
    Faire confiance à des démons ne peut que nous emmener en Enfer.