Nous ne cessons de répéter que le regain de liberté d’expression sur Twitter depuis le rachat de ce réseau social par le milliardaire Elon Musk ne fait pas pour autant de celui-ci un ami, loin s’en faut. Elon Musk participe à la course au transhumanisme et vient d’exprimer mercredi son espoir que les essais sur l’homme de sa puce cérébrale sans fil Neuralink commencent dans les six mois.

« Nous voulons être extrêmement prudents et certains que cela fonctionnera bien avant de mettre un appareil dans un humain« , a déclaré Elon Musk, patron de Tesla, SpaceX, Neuralink et Twitter, a rapporté le New York Post. « Les progrès au début, en particulier en ce qui concerne les humains, sembleront peut-être atrocement lents, mais nous faisons tout pour les mettre à l’échelle en parallèle. Donc, en théorie, les progrès devraient être exponentiels. », a-t-il commenté.

 Ce n’est qu’en « fusionnant » avec l’Intelligence Artificielle que les humains développeront la capacité de garder une longueur d’avance sur elle et de s’en protéger, prétend Musk.

Neuralink a jusqu’ici obtenu des résultats mitigés avec ses essais sur les animaux. Certains sujets de test implantés avec la puce ont réussi à déplacer des curseurs d’ordinateur, mais 15 sur 23 sont décédés « d’hémorragies cérébrales et d’automutilation » entre 2017 et 2020.

Les mises en garde sur les dangers potentiels de tels projets transhumanistes restent hélas trop peu écoutés.

Christopher Markou,de l’Université de Cambridge, s’est exprimé dès 2017 sur ces dangers, demandant « et si la technologie se normalisait à un point tel qu’il devenait obligatoire pour les générations futures d’avoir un implant cérébral complet à la naissance pour lutter contre les comportements illégaux ou immoraux (quelle qu’en soit la définition) ?« 

« Il y a aussi la question de la sécurité », ajoute-t-il. « Si nous avons appris une chose de cette ère de tout « intelligent », c’est que « intelligent » signifie manipulable. Qu’il s’agisse de votre réfrigérateur, de votre téléviseur, de votre voiture ou de votre pompe à insuline, une fois que vous connectez quelque chose à autre chose, vous venez d’ouvrir un moyen de le compromettre. »

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

2 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

La revue 83 : Franc-maçonnerie DEUXIEME PARTIE

REVUE DISPONIBLE EN PREVENTE, ENVOI LE 13 JANVIER !

Voici la suite de ce dossier fascinant sur la franc-maçonnerie, hâtez vous pour l’avoir au plus vite ! La première partie de ce dossier en vente ici.

Cliquez ici pour obtenir la REVUE 83

%d blogueurs aiment cette page :