Cette seconde partie entre dans le vif du sujet.

Le transhumanisme s’est subrepticement invité sur le devant de la scène par l’intermédiaire de la médecine qui lui a ouvert ses portes au cours de la seconde moitié du XXème siècle. Elaboré sur le modèle idéologique de « l’homme nouveau » imaginé dans les années 1930, le transhumanisme cherche à fabriquer un homme augmenté dans le but avoué de régénérer l’humanité pour la réinventer.

Tel que vous le verrez dans ce second épisode, cette manœuvre s’inscrit en réalité dans une franche rupture de paradigme conformément à la pensée des évolutionnistes eugénistes de jadis. Le transhumanisme qui vise le changement irréversible de la nature biologique de l’homme projette également la redéfinition même de la notion de norme.

Des 3 types de mort aux clones de substitution, des technologies NBIC à l’allongement de l’espérance de vie, des mercenaires de la procréation au marché de l’enfant sur mesure ; le transhumanisme rassemble tous les outils modernes du laboratoire du Dr. Victor Frankenstein.

« En supprimant le hasard de la vie, nous en éliminons le sens. Le risque, c’est que la technologie ne nous rende pas meilleur…mais simplement moins humain. »

THÈMES ABORDÉS :

  1. L’homme augmenté pour servir un nouvel eugénisme (00:30)

  2. L’homme augmenté (01:57)

  3. L’ordre cannibale, vers un corps inhumain (07:37)

  4. Le transhumanisme, l’autre nom de l’eugénisme (26:14)

PROCHAIN ÉPISODE : « Google, tout l’esprit de la Silicon Valley concentré dans une entreprise-Etat. »

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

3 commentaires

  1. anne11 says:

    Ce reportage est vraiment passionnant, avec des extraits de différents films dont les titres sont mentionnés, ce qui permettra de les voir par la suite en streaming.
    J’ai vu “Bienvenue à Gattaca” au moins cinq fois!
    Bien sûr Attali était initié dès son plus jeune âge…C’est une valeur sûre pour savoir où va ce monde débile.
    La physique quantique, celle qui se révélait comme éprise de liberté, sera finalement responsable du futur de nos enfants. Quand je pense qu’une part importante de ses recherches se concentrent actuellement sur les NDE, cela me glace le sang…

    • karl.sandersen-largowin says:

      Bonjour,

      Un jour j’ai lu dans un magazine une citation qui a attiré mon attention. Elle disait ceci : « Nous n’aurons le choix qu’entre les changements dans lesquels nous serons entraînés et ceux que nous aurons su vouloir et accomplir. »

      Le transhumanisme nous entraîne au fond d’un abîme qui n’a pas d’autre but que de réinventer au XXIème siècle l’espèce humaine par l’intermédiaire d’outils scientifiques comme le CRISP-cas 9, appelés aussi “ciseaux génétiques”.

      C’est pourquoi, le vieux rêve de régénérer l’homme qui a pris corps à partir de la Renaissance puis s’est prolongé au cours de la Réforme protestante, en passant par la Révolution française, afin de mieux le détourner de ses fins dernières se poursuit à travers la révolution numérique qui, en réalité, prend l’appellation de “transhumanisme” pour éviter d’avoir à employer le terme “d’eugénisme” trop connoté historiquement au XXème siècle. Mais la démarche et les objectifs en sont les mêmes : un changement irréversible de la nature biologique de l’homme réintroduit dans un milieu naturel lui-même ayant subi de profonds bouleversements anthropologiques.

      Je vous recommande de regarder la bande-annonce de la série TRANSHUMANISME diffusée par MPI dont vous trouverez le lien ci-après. https://www.medias-presse.info/transhumanisme-bande-annonce-dune-serie-de-6-reportages/109158/

      La légende du Golem constitue, de même que son adaptation fictionnelle à travers le récit du Dr. Frankenstein de l’écrivain Mary Shelley, le moyen par lequel des gens aux intérêts bien compris entendent montrer le but à atteindre dans un monde façonné à leur image. Dans une émission de débat télévisé, Jacques Attali a évoqué une double humanité, celle des « hyper-nomades riches et du reste du monde. » Le film Elysium dans lequel on retrouve l’acteur Matt Damon décrit parfaitement ce monde à venir et encouragé par les “élites.”

      Pour le Dr. Laurent Alexandre (le meilleur avocat en faveur du transhumanisme, selon l’analyse du généticien Jacques Testart) : « Le projet de Google, c’est finalement de s’appuyer sur les technologies NBIC pour développer une vision transhumaniste de l’humanité. […] Le business n’est pas le problème, le problème c’est changer l’homme. Lisez bien ce qu’ont écrit les dirigeants de Google, ils sont messianiques. Ce ne sont pas seulement des entrepreneurs. »

      Bien cordialement

  2. Je suis désolé, mais c’est vraiment nul……c’est du bourrage de mou pour gros SIMPLETS…..et complètement pervers puisque ça fait leur jeu, vu comme ça …Alors qu’en réalité, :

    d’un coté y a aucune “fatalité”, leur progrès je lui chie dessus, j’ai aucun besoin de leur smartfoune et autres gadgets pour mongoliens. Je ne regarde jamais leur “films” (“futuriste, science Fifi etc) qui ne sont que de la propagande déguisée, je ne donne jamais un centime ni au cinéma (je lui chie dessus) ni à la Télé (redevance)

    -d’autre part on peut très bien améliorer l’homme cette fois réellement, sans besoin de leur technologie pour blaireaux-sodomites….il suffit de se tourner vers les sciences alternatives et réellement “hérétiques”…par exemple les systèmes d’énergie gratuite (qui existent bien) , les méthodes pour explorer le corps via l’aura ou les cristallisations sensibles, guérir les cancer par ondes (cfr Lakhovsky et cie)
    https://www.youtube.com/watch?v=i2Ujy5KrmpA
    ça fourmille de pistes ! suffit de se mettre au boulot si tu veux réellement Baiser les “transhumanistes” !!!