Des hommes armés ont attaqué cet après-midi le bâtiment du ministère de la Sécurité de l’Etat à Tiraspol, capitale de la Transnistrie, un état de facto situé entre la Moldavie et l’Ukraine.

Plusieurs vitres ont été brisées dans les bâtiments avoisinants, le groupe armé aurait utilisé des RPG-22 et des RPG-27.

La Transnistrie, peuplée de 465.000 habitants, a déclaré son indépendance de la Moldavie en 1990 et l’a défendue, les armes à la main, en 1992. Le conflit était notamment lié à la volonté des roumanophones de Moldavie de s’unir avec la Roumanie (qui fait désormais partie de l’UE) et d’en chasser les russophones et les gagaouzes, à l’est du pays.

Le pays possède 411 km de frontière avec la Moldavie, 405 km avec l’Ukraine et est tout en longueur, avec des forces d’interposition russes stationnées à Tiraspol depuis 1995. Il y a de l’industrie lourde – la quasi-totalité de ce que possédait l’ex-république soviétique moldave, des centrales électriques, des distilleries d’alcool, etc.

Ces dernières semaines, plusieurs publications ont fait état d’une mission « humanitaire » polonaise ou roumaine qui serait envoyée dans les prochaines semaines pour tenter de reprendre par la force la Transnistrie aux côtés de l’armée moldave et ouvrir, contre la Russie, un second front qui l’empêcherait de finir de conquérir le sud de l’Ukraine (régions d’Odessa et de Nikolaiev). De son côté, le ministère de la Défense russe a affirmé que les objectifs de la seconde phase de l’opération militaire spéciale en Ukraine seraient de libérer le sud de l’Ukraine et d’établir un corridor terrestre jusqu’à la Transnistrie.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

1 Commentaire
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Le dernier numéro de la Revue Civitas !


 

Voici la revue 81 de Civitas sortie la semaine dernière !

Ce numéro de la revue de Civitas permettra à ses lecteurs de mesurer le fossé qui séparerait un Etat catholique de la république dans laquelle nous sommes embourbés. Puisse cette lecture susciter des engagements plus ardents. Et espérons qu’elle permettra à des curieux, y compris non-catholiques, de constater qu’un Etat catholique serait bénéfique pour tout foyer recherchant sincèrement le bien commun.

Cliquez ici pour vous la procurer.

%d blogueurs aiment cette page :