La justice a confirmé en appel, (c’est donc définitif) ce mardi la suspension du congrès postal du Front national, par lequel le bureau du parti voulait faire annuler la fonction de président d’honneur des statuts du Front.

Le parti frontiste avait fait appel de la décision du Tribunal de grande instance de Nanterre qui avait prononcé le 2 juillet dernier cette suspension, réintégrant du même coup Jean-Marie Le Pen dans ses fonctions de président d’honneur, avec toutes les prérogatives prévues à cet effet.

C’est la troisième fois que JMLP fait la démonstration du non-respect des statuts du bureau du FN de l’ère de la présidence de Marine.

Il reste à Marine Le Pen a organiser un vrai congrès, dans les formes, si elle veut mettre en débat le statut de président d’honneur. Cela demande de grosses infrastructures, que chaque fédération élise des délégués qui iront siéger et voter au Congrès ainsi réuni, après que le président d’honneur ait pu défendre sa position devant le congrès réuni..

Marine Le Pen et ses mentors: Philippot et Alliot, voulaient faire vite, se débarrasser très vite d’un père fondateur encombrant, qui rappelait les buts qui ont présidé à la fondation de ce parti et en ont permis l’éclosion jusqu’à se retrouver au second tour des élections présidentielles. Il fallait faire vite, pour que la purge, qui touche aussi les autres cadres historiques,  puisse être digérée par les électeurs pour les régionales et pour les présidentielles. Dans les deux cas, l’opération se trouve grandement compromise.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

11 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A commander sur MCP

Appuyée sur des faits indéniables, fondée par des citations autorisées donnant la parole aux juifs comme aux non-juifs et justifiée par des milliers de références, cette étude donne une synthèse de la Question juive aussi complète et précise que possible. Tous les points importants ont été traités, sans haine, sans faiblesse et sans tabou : de la crucifixion du Christ à la Synagogue de Satan, du Talmud aux droits de l’homme, des marranes aux Khazars, du trafic d’esclaves à l’usure banquière, du ghetto au sionisme, du communisme au noachisme, de la névrose suicidaire à l’hystérie médiatique, de l’espérance messianique au projet mondialiste, du culte de Mammon à l’adoration d’Israël, de la haine des non-juifs au génocide des nations…

450 pages – format 15×21 cm – prix 21 €

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :