Les médias français le donnaient pour perdant, mais c’était sans compter le facteur Trump. Par un de ces revirements dont il a le secret, il a réussi à mobiliser de véritables marées humaines de supporters au cours de sa tournée des trois derniers jours dans les “swing-states” , les États clefs.

Depuis l’affaire du Covid, la cote de Donald Trump était en berne. L’économie devenue florissante grâce à ses soins était entrée en récession en raison d’un confinement prolongé. Ses détracteurs lui reprochaient sa “gestion désastreuse” de la crise sanitaire parce qu’il osait se montrer sans masque et défendre le Professeur Raoult. Ils avaient essayé de lui attacher des casseroles dans le dos, des affaires de collusion avec la Russie ou que sais-je, mais même si rien n’avait été retenu contre lui, sa réputation en avait été ternie auprès de certains.
 
La photo ci-dessus est prise à Butler, dans l’État de Pennsylvanie, dont tous les analystes s’accordent à dire qu’il représente l’État absolument décisif pour gagner l’élection.
Trump y a tenu quatre rassemblements le week-end dernier.
S’adressant à ses partisans, il a souligné son soutien à la fracturation du pétrole, aux forces de l’ordre, à la réforme de la justice pénale et au choix des écoles :
 
“Merci la Pennsylvanie ! Avec votre vote, nous continuerons à soutenir nos militaires, nos vétérans et nos policiers”, a déclaré M. Trump samedi. “Biden et Harris veulent une loi pour réduire le financement de la police dans toute l’Amérique. Ils soutiennent les émeutiers – mais nous, nous soutenons les HÉROS des forces de l’ordre ! #MAGA.”
“Joe Biden a fait le voeu d’ELIMINER le pétrole et le gaz naturel américains”, a-t-il déclaré dans un autre message. “Aujourd’hui, j’ai signé un décret pour bien protéger le secteur de l’énergie et de la fracturation en Pennsylvanie. Si Biden & Harris parviennent au pouvoir, ils abrogeront ce décret et ils mettront en œuvre leur Green New Deal. Alors, allez voter !”
 
Le lieutenant-gouverneur démocrate de Pennsylvanie, John Fetterman, a exprimé l’inquiétude visible d’autres éminents démocrates au sujet de l’élection présidentielle, alertant ses partisans sur l’énorme rassemblement du président Donald Trump samedi soir à Butler, en Pennsylvanie.
 
                                                         
Apparemment en réponse à des démocrates qui suggéraient que la photo ci-dessus était truquée, Fetterman a tweeté  que la journaliste Gabby Orr qui l’avait prise travaillait pour le magazine Politico (média anti-Trump). Personne ne pouvait donc l’accuser de faire de la propagande pour MAGA, le mot de ralliement de la campagne de Trump depuis 2016 (“Make America Great Again”). 
 
“On ne peut pas truquer une foule pareille, a-t-il affirmé “, mais vous, ce qui vous reste à faire c’est de vous assurer que vos votes seront comptabilisés. Chaque vote compte. Alors, allez voter.”
“Le président est populaire en Pennsylvanie. Je me fiche de ce que disent les sondages”, a ajouté Fetterman.
 
Puis, commentant une photo de Reuters prise au rallye de Butler:
 
 
 
                                                 
 
“Ce n’est pas du photoshop. C’est une image de Reuters prise à Butler”, a-t-il souligné. “La bataille pour la Pennsylvanie, et peut-être même pour la présidence, sera gagnée ou perdue par vous.”
 
Il ne s’agit évidemment pas d’une élection comme les autres. Le sort de la nation américaine et du monde entier y sont suspendus. 
Pourquoi ? Parce que Trump défend tout ce que ses détracteurs veulent anéantir : les nations souveraines (vs leur NOM), le droit à la vie (vs leur culture de mort), l’autodéfense (vs leur anarchisme) et Dieu (vs leur culte luciférien).
 
Aux grands maux, les grands remèdes. Dr Taylor Marshall, que le Président Trump a nommé son conseiller en questions religieuses, 
était avec lui à Pittsburg en Pennsylvanie, où il a guidé la prière d’ouverture du rallye. Fait qui n’est certainement pas étranger à la vigueur miraculeuse manifestée par le Président à la onzième heure de sa campagne, après avoir réussi à surmonter tous les obstacles que ses adversaires avaient dressé sur son parcours.
 
Mgr Viganò, qui a envoyé il y a quelques jours un message au Président Trump pour lui réitérer sa confiance en lui, en tant qu’ultime rempart de l’humanité contre les assauts des mondialistes “ennemis du genre humain”, a voulu lui assurer la protection du Ciel en composant tout spécialement une prière à l’intention de la “résurgence du christianisme en Amérique et de la réélection de Donald Trump”, dont voici une traduction non officielle :
 
“Dieu tout-puissant et éternel, Roi des Rois et Seigneur des Seigneurs : tournez gracieusement votre regard vers nous qui Vous invoquons avec confiance.

Bénissez-nous, nous citoyens des États-Unis d’Amérique ; accordez la paix et la prospérité à notre nation ; éclairez ceux qui nous gouvernent afin qu’ils s’engagent pour le bien commun, dans le respect de Votre sainte Loi.

Protégez ceux qui, défendant les principes inviolables de la Loi naturelle et de Vos Commandements, doivent faire face aux assauts répétés de l’Ennemi du genre humain.

Gardez dans le coeur de Vos enfants le courage de défendre la vérité, l’amour de la vertu et la persévérance au milieu des épreuves.
Faites grandir nos familles dans l’exemple que Notre Seigneur nous a donné, avec Sa Très Sainte Mère et Saint Joseph dans la maison de Nazareth ; donnez à nos pères et à nos mères le don de la Force, pour éduquer avec sagesse les enfants dont Vous les avez bénis.

Donnez du courage à ceux qui, dans le combat spirituel, mènent le bon combat comme soldats du Christ contre les forces déchaînées des fils des ténèbres.
Gardez chacun de nous, Seigneur, dans Votre Très Sacré Coeur, et surtout celui que Votre Providence a placé à la tête de notre Nation.

Bénissez le Président des États-Unis d’Amérique afin que, conscient de sa responsabilité et de ses devoirs, il soit un chevalier au service de la justice, un défenseur des opprimés, un solide rempart contre Vos ennemis, et un fier allié des enfants de lumière.
Placez les États-Unis d’Amérique et le monde entier sous le manteau de la Reine des Victoires, notre Guide invincible dans la bataille, l’Immaculée Conception. C’est grâce à Elle, et par Votre Miséricorde, que s’élève vers Vous, Seigneur, l’hymne de louange des enfants que Vous avez rachetés par le Très Précieux Sang de Notre Seigneur Jésus-Christ.

Écrit par l’archevêque Viganò pour la Croisade du Rosaire “

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Vaccin, ce que l'on vous cache

Numéro 77 de la revue de CIVITAS,

Un numéro qui contient de la dynamite !!!

N'hésitez pas à vous abonner ! Un abonnement annuel à 30 € seulement !

3 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Revue choc sur le vaccin : un scandale moral, médical et politique

La dernière revue de CIVITAS arrive, c’est un baton de dynamite ! Vous pouvez déjà la précommander !

La célèbre généticienne Alexandra HENRION CAUDE y donne un entretien exclusif et explosif, et le père Joseph y aborde avec rigueur et clarté le scandale moral.

Vaccin, ce que l’on vous cache

Numéro 77 de la revue de CIVITAS,

Un numéro qui contient de la dynamite !!!

N’hésitez pas à vous abonner !

Un abonnement annuel à 30 € seulement !

%d blogueurs aiment cette page :