Cette journée de commémorations, un an après l’égorgement du Père Hamel dans l’église de Saint-Etienne-du-Rouvray alors qu’il y célébrait la messe, a confirmé qu’aucune leçon n’a été tirée de ce crime abominable délibérément antichrétien.

Toute la journée, à Saint-Etienne du Rouvray comme à l’Assemblée nationale et sur les plateaux de télévision, il n’aura été question que du fameux « vivre ensemble ».

Devant l’église, le président de la République, accompagné de Roselyne Hamel, la sœur du prêtre, de Mgr Lebrun, de l’ancien et du nouveau maire de Saint-Etienne-du-Rouvray, a dévoilé une stèle « républicaine pour la paix et la liberté  » de 2,5 mètres de diamètre, comportant des articles de la déclaration universelle des droits de l’Homme et la mention « Les Stéphanais unis dans l’espoir et la paix« . Un monument athée et pacifiste pour commémorer l’assassinat d’un prêtre dans son église…

Quelle est donc cette société masochiste ? Dans la France fille aînée de l’Eglise, un prêtre est égorgé devant son autel en pleine célébration de la messe par un barbare issu de l’immigration et se revendiquant de l’islam. Et la commémoration de sa mort est transformée en ode au multiculturalisme !

Nous avons longtemps cherché une quelconque autorité se saisissant de ce triste anniversaire pour rappeler que la gravité de cet acte doit nous obliger à en tirer des conclusions, notamment pour mettre fin à cette immigration massive. Rien.

Seul un tweet de Civitas traduisait cette évidence. Il donna lieu à un échange révélateur avec Christine Boutin, parfait exemple de l’aveuglement et de la mollesse des chrétiens-démocrates.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

15 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A l’heure de la 3ème dose et de la 5ème vague de mensonge, nous vous recommandons le livre : Les vaccins en question

Les vaccins en question – avec une préface d’Alexandra Henrion-Caude

Le livre de la biologiste américaine Pamela ACKER « Les vaccins en question », ouvrage préfacé dans sa version française par la généticienne Alexandra HENRION-CAUDE, ancienne directrice de l’INSERM et spécialiste de l’ARNm, avec une postface du Docteur Roullet bien connu de nombreux poitevins .

Ce livre a le grand mérite d’aborder la biologie et la technique vaccinale mais avec l’éclairage de la morale, et la mise en perspective des conséquences secondaires réelles mais bien souvent ignorées. Les intérêts et les manipulations des grands groupes pharmaceutiques ne sont pas oubliés !

17 € seulement !

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :