Catechisme_du_concile_de_trente

Un prêtre jésuite, Jorge Costadoat, connu par sa position en faveur de la communion aux divorcés-remariés, avait écrit un article dans un journal chilien il y a quelques mois dans lequel il soutenait que l’un des fruits du Synode de la Famille devait être la communion pour les divorcés. Cette position est scandaleuse du fait qu’elle est contraire à l’enseignement catholique.

Ce prêtre s’était alors interrogé publiquement sur la possibilité que l’Église Catholique change sa doctrine en faveur des divorcés. Il a en outre affirmé que « le document final ouvre les portes aux catholiques, dont le premier mariage a échoué, fin qu’ils puissent s’approcher à la communion ».

Fort heureusement, peu après la publication de l’article, il a été démis de ses fonctions de professeur de l’Université Pontificale du Chili.

Un avocat catholique, Tomás Henríquez, a publié un article en réponse aux déclarations de ce jésuite conciliaire dans lequel il constate que certains hommes d’église n’enseignent plus l’intégralité de la foi catholique.

Dans cet article, il parle de « la beauté de la doctrine catholique qui s’érige sur la vérité », mais il dénonce la position des Kaspéristes, qui « ne cessent de croire que tel enseignement n’existe pas ou qu’il ne peut pas être appliqué à notre époque ».

Cet avocat démontre, par son expérience personnelle, puisqu’il est issu d’une famille divorcée-remariée, que la doctrine de l’’Eglise Catholique est pérenne, et que ce n’est pas l’Église qui doit s’adapter au monde, mais le monde qui doit suivre l’enseignement de l’Église afin de trouver le salut éternel.

Nous attendons avec impatience la réponse du jésuite reconnaissant qu’il s’est trompé et qu’il condamne le synode.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

3 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A commander sur MCP

Appuyée sur des faits indéniables, fondée par des citations autorisées donnant la parole aux juifs comme aux non-juifs et justifiée par des milliers de références, cette étude donne une synthèse de la Question juive aussi complète et précise que possible. Tous les points importants ont été traités, sans haine, sans faiblesse et sans tabou : de la crucifixion du Christ à la Synagogue de Satan, du Talmud aux droits de l’homme, des marranes aux Khazars, du trafic d’esclaves à l’usure banquière, du ghetto au sionisme, du communisme au noachisme, de la névrose suicidaire à l’hystérie médiatique, de l’espérance messianique au projet mondialiste, du culte de Mammon à l’adoration d’Israël, de la haine des non-juifs au génocide des nations…

450 pages – format 15×21 cm – prix 21 €

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :