Belgique – La semaine dernière, dans le parc de Bruxelles situé entre le palais royal et le parlement fédéral, un couple originaire de Charleroi – un boulanger et une bibliothécaire – a été interpellé par la police après 19 h pour avoir proposé à la vente une petite fille à peine âgée de deux ans.

« Enfant à vendre pour 2.500 € », était-il écrit sur une ardoise. Lorsque les parents de l’enfants ont été interpellés par la police, ils ont prétendu qu’il s’agissait d’une blague.

Le parquet de Bruxelles a expliqué que « Vu le nombre de personnes présentes sur les lieux, les policiers ont préféré emmené le couple et l’enfant au commissariat pour éclaircir les faits » et a précisé que « Le papa était sous l’influence de la boisson. »

Un procès-verbal concernant « mineur en danger » a été dressé à l’encontre des parents qui ont néanmoins été relaxés sur avis du parquet de Bruxelles.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

2 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

La vérité à la France

La France est arrivée à un moment solennel où il est nécessaire de lui dire la vérité. Si elle peut l’entendre, elle refera ses forces presque épuisées, elle reprendra une marche sûre, véritablement et solidement progressive; si elle ne peut pas l’entendre, elle marchera à une ruine certaine, à un abaissement dont elle ne se relèvera jamais.

Cliquez ici pour vous le procurer.

%d blogueurs aiment cette page :