enfant-à-vendre-mpi

Belgique – La semaine dernière, dans le parc de Bruxelles situé entre le palais royal et le parlement fédéral, un couple originaire de Charleroi – un boulanger et une bibliothécaire – a été interpellé par la police après 19 h pour avoir proposé à la vente une petite fille à peine âgée de deux ans.

“Enfant à vendre pour 2.500 €”, était-il écrit sur une ardoise. Lorsque les parents de l’enfants ont été interpellés par la police, ils ont prétendu qu’il s’agissait d’une blague.

Le parquet de Bruxelles a expliqué que “Vu le nombre de personnes présentes sur les lieux, les policiers ont préféré emmené le couple et l’enfant au commissariat pour éclaircir les faits” et a précisé que “Le papa était sous l’influence de la boisson.”

Un procès-verbal concernant “mineur en danger” a été dressé à l’encontre des parents qui ont néanmoins été relaxés sur avis du parquet de Bruxelles.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

2 commentaires

  1. Les pseudos parents ont été relaxés ? Et l’innocent ? L’enfant ? Où est elle ? Encore avec ces sous humains ?

  2. Cas à suivre de près par les services sociaux.
    Très révélateur de l’esprit du temps.

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 35.000 € pour 2019

btn_donateCC_LG

15 % 29.840 € manquants

5160 € récoltés / 35.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 29.840 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !