Comme partout en France, la main-mise de la franc-maçonnerie sur la politique persiste en Corse. Le 1er mars 2018, Paul Scaglia, Grand Maître Provincial de la GLNF depuis 2010a été élu président du Conseil Economique, Social, Environnemental et Culturel de Corse (CESEC) par 30 voix contre 28.

 

Pour Henri Franceschi, qui était également candidat à la présidence du CESEC, il ne fait aucun doute que ce sont les réseaux maçonniques qui ont accordé le poste à Paul Scaglia.

Auparavant, Paul Scaglia avait déjà mobilisé les mêmes réseaux maçonniques pour prendre la présidence du Tribunal de Commerce d’Ajaccio.

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

5 commentaires

  1. Walker Fiamma Corsa says:

    La franc-maçonnerie est à présent une religion.
    Une religion dont la morale est le pouvoir et le fric !

    Un ver dangereux à traiter rapidement.

  2. jean rolland says:

    Bonjour
    Comment faire pour vous envoyer une image ?
    Merci

    • Pierre-Alain Depauw says:

      A l’adresse de la rédaction de MPI

  3. Daniel Daflon says:

    Qu’en pensent les patriotes corses? Un tel individu ne pourrait il pas constituer une cible de choix?

  4. francois says:

    Espérons que Gilles Simeoni ne sera pas dupe

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 35.000 € pour 2019

btn_donateCC_LG

1500 récoltés 33.500 € manquants

1500 € récoltés / 35.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 33.500 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !