Slobodan Praljak avait été général des forces croates de Bosnie. C’est à ce titre qu’il répondait d’accusation de crimes de guerre.

Lorsque le Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie (TPIY), siégeant à La Haye (Pays-Bas), a prononcé une condamnation à 20 ans de prison, le général Slobodan Praljak, 72 ans, a clamé « Praljak n’est pas un criminel ! » avant de sortir une fiole de poison et d’en avaler le contenu.

Conduit à l’hôpital, il est décédé de cet empoisonnement.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

10 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Un livre magnifique : Du mépris de la mort

Textes sur la mort, la sépulture et le deuil.

DU MEPRIS DE LA MORT – Textes de Démétrios Kydonès, saints Augustin, Thomas d’Aquin et Grégoire de Nysse sur la mort, la sépulture et le deuil présentés par l’Abbé Olivier Rioult aux éditions saint-Agobard.

 

%d blogueurs aiment cette page :