Les voies du Seigneur sont impénétrables et le Diable porte Pierre, c’est bien connu. La preuve avec Yann Barthès, l’indescriptible chien de garde du politiquement correct qui s’imagine être un rebelle impertinent et drôle. Au lendemain de la Marche pour la Vie, il diffuse dans son émission « Le Quotidien » une séquence qui veut étriller un jeune gilet jaune participant à la Marche.

Le bonhomme porte sur son gilet jaune un sacré-cœur. Pas de doute, pour l’équipe de Yann Barthès, c’est donc un suppôt de Civitas (des facho-cathos, ké zorreur n’est-ce pas ?). Du coup, Le Quotidien ajoute une petite séquence sur Civitas avec un extrait d’un discours d’Alain Escada pas piqué des vers.

En fait, l’effet fut inverse à celui imaginé par l’équipe de Yann Barthès. La séquence fut un immense coup de pub involontaire pour Civitas. Et le gilet jaune en question, devenu une célébrité du web, a expliqué il y a quelques jours (vidéo ci-dessous) que Yann Barthès lui a fait découvrir et apprécier Civitas.

Cette petite histoire est aussi une bonne illustration de la diversité des gilets jaunes et de la présence d’une haute qualité intellectuelle parmi ces Français considérés comme des ploucs par l’oligarchie républicaine qui dirige la France.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

4 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Pour Noel,

offrez à vos proches un abonnement

à la revue de CIVITAS !

Le numéro 82 – Franc-maçonnerie, un excellent numéro, est le dernier sorti !

Cliquez ici pour vous abonner.

%d blogueurs aiment cette page :