Nicolas Dupont-Aignan a réagi à la démission du chef de l’état-major des armées, Pierre de Villiers, ce mercredi, après une vive polémique avec Emmanuel Macron sur le budget de la défense. Pour le leader de Debout la France, « c’est un grand chef qui a été limogé par un petit chef qui s’appelle Emmanuel Macron ».

La démission du Général de Villiers est largement dénoncée, y compris par ceux qui lui ont pourtant permis d’être élu. L’autoritarisme d’Emmanuel Macron apparaît au grand jour, pour lui le chef d’état-major des armées ne peut plus s’exprimer librement pour défendre l’Armée devant l’Assemblée nationale sans devoir démissionner.

En sabrant l’Armée et en cherchant une béquille auprès d’Angela Merkel, Macron est en train de livrer la France, encore un peu plus à l’OTAN pour sa défense et renonce ainsi à un pan supplémentaire de son autonomie et de son rôle de troisième voie. En effet, si l’armée ne peut plus opérer sur le terrain,  l’industrie de l’armement français qui est encore  le troisième ou le quatrième du monde, cède sa place au complexe militaro-américain qui ne trouve plus aucune entrave dans le camp occidental pour provoquer des guerres afin d’écouler ses armes et pour faire de l’armée française son supplétif puisqu’en effet le budget de la Défense oblige l’armée à avoir de plus en plus recours aux Américains pour suppléer son manque de matériel, à l’instar d’autres armées de pays sous-développés.

emiliedefresne@medias-presse.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

2 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A l’heure de la 3ème dose et de la 5ème vague de mensonge, nous vous recommandons le livre : Les vaccins en question

Les vaccins en question – avec une préface d’Alexandra Henrion-Caude

Le livre de la biologiste américaine Pamela ACKER « Les vaccins en question », ouvrage préfacé dans sa version française par la généticienne Alexandra HENRION-CAUDE, ancienne directrice de l’INSERM et spécialiste de l’ARNm, avec une postface du Docteur Roullet bien connu de nombreux poitevins .

Ce livre a le grand mérite d’aborder la biologie et la technique vaccinale mais avec l’éclairage de la morale, et la mise en perspective des conséquences secondaires réelles mais bien souvent ignorées. Les intérêts et les manipulations des grands groupes pharmaceutiques ne sont pas oubliés !

17 € seulement !

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :