C’est la famille de l’historien qui l’a annoncé au journal Le Monde, Jacques Le Goff est décédé à l’âge de 90 ans ce mardi à Paris. Médiéviste de renommée mondiale, il fait partie des héritiers de l’Ecole des Annales, qui a totalement changé l’approche historique dans les années 30, et est l’un des pères de la “Nouvelle Histoire”. Pendant sa longue carrière, Jacques Le Goff s’est consacré à l’anthropologie médiévale, dont il a modifié l’approche en abordant tous les aspects de la vie en société. C’est ce qui l’a poussé à se pencher sur le personnage de Saint Louis qui a un caractère si particulier par son statut de saint-laïc. Il en tirera un gros ouvrage qui continue de faire référence et autorité dans le milieu historique. Il a aussi traité de la notion de Purgatoire ou de sacrements dans la société médiévale. C’est sans contestation un grand historien qui nous a quittés.

le goff saint louis

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

3 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Avez-vous lu les 4 évangiles ? Dans leur intégralité ?

Non, certainement. Beaucoup de chrétiens n’en connaissent malheureusement que de courts extraits lus à la messe.

Si vous en connaissiez le trésor, vous ne perdriez pas une minute. Ce livre ne peut-être plus beau, ce sont tous les détails de la vie de NSJC racontés par les 4 évangélistes.

%d blogueurs aiment cette page :