Dans une interview publiée le dimanche 13 juin, un haut responsable de l’EMA a indiqué qu’il est préférable d’arrêter le vaccin AstraZeneca contre le Covid-19, et ce pour toutes les tranches d’âge confondues, quand des alternatives sont possibles. Ce fonctionnaire n’est point le seul à mettre en garde contre ce vaccin. Marco Cavaleri, responsable de la stratégie vaccinale à l’EMA, a lui-même déclaré au journal italien La Stampa que le vaccin de Johnson&Johnson devait être de préférence réservé aux personnes de plus de 60 ans, mais d’ajouter encore que ce dernier présentait « moins de problèmes que l’AstraZeneca ». Voilà de quoi nous alerter !

Alors que des pays, telles l’Allemagne ou encore la France, réfléchissent sérieusement à interdire l’AstraZeneca et ce même pour les plus de 60 ans, cet organisme, pourtant conscient du danger que représentent tout particulièrement ces deux vaccins, ose encore déplorer une « désinformation » qui circulerait à propos des inconvénients (parfois mortels, rappelons-le). Nous ne pouvons que déplorer de ne pas pouvoir faire confiance à ceux qui gèrent la crise sanitaire, et qui, malhonnêtes, multiplient les informations négatives puis positives afin de brouiller les esprits tout en se lavant les mains de toutes responsabilités.

Suzi Feufollet

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

2 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Avez-vous lu les 4 évangiles ? Dans leur intégralité ?

Non, certainement. Beaucoup de chrétiens n’en connaissent malheureusement que de courts extraits lus à la messe.

Si vous en connaissiez le trésor, vous ne perdriez pas une minute. Ce livre ne peut-être plus beau, ce sont tous les détails de la vie de NSJC racontés par les 4 évangélistes.

%d blogueurs aiment cette page :