Visiblement c’est le choc, la psychose  et  même la colère à Ndjamena la capitale tchadienne. En effet, un homme déguisé en femme dissimulant son visage dans la burqa a explosé proche du marché central de la ville faisant près de 15 morts a précisé Paul Manga, le porte parole de la police tchadienne : «  ce matin, un homme s’est déguisé en femme, en portant une burqa qu’on appelle communément Hibaya. Il a voulu s’infiltrer au niveau du marché central par la porte sud. Il a été interpellé par les éléments des forces de sécurité qui étaient sur place et c’est à ce moment qu’il a fait exploser sa bombe »

A l’AFP, un responsable de la police  a exprimé  son indignation : « Tout le monde est très choqué », d’autant que « nous sommes en pleine période de ramadan », le mois de jeûne musulman.

La tête du kamikaze et les restes de son corps ont été présentés aux journalistes et confiés par la suite à la police scientifique : « le premier objectif est de déterminer l’identité du kamikaze, d’une part à partir de son visage sachant que sa tête est intact, mais aussi par ses empreintes digitales afin de vérifier si le terroriste figure dans le registre des services de police et de l’immigration. » a déclaré un responsable de la police scientifique.

La secte islamique Boko Haram a revendiqué cet attentat suicide indique l’AFP. Dans un communiqué, le ministre des Affaires étrangères français, Laurent Fabius, a « condamné avec la plus grande fermeté » l’ « odieux attentat » de samedi indique la même source.

Suite à cet attentat suicide les autorités ont promis d’être rigoureuse dans l’interdiction du port de la burqa. Et en France, cette interdiction c’est pour quand ?

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

8 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A commander sur MCP

Pierre Hillard a ici voulu cibler un autre angle d’attaque permettant d’intégrer, sur le temps long, la trame profonde — politique, économique, monétaire, géopolitique et spirituelle — expliquant les rivalités entre factions oligarchiques. Ces dernières sont en dépit de cela animées par un idéal commun : l’émergence d’une gouvernance mondiale et l’instauration d’une monnaie planétaire dématérialisée, le tout en lien avec une spiritualité bien définie.

Les volontés d’instaurer une sorte de Directoire mondial passent par une harmonisation des intérêts matériels planétaires de diverses factions oligarchiques, l’ensemble reposant sur une spiritualité globale selon les canons propres à l’idéal du mondialisme.

Cet ouvrage permettra au lecteur de comprendre, à partir d’un socle d’informations dûment référencées, le monde dans lequel il vit, mais aussi de mieux appréhender celui qui nous attend.

773 pages – 34.90 €

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :