Un imam somalien de 22 ans, demandeur d’asile, a été arrêté alors qu’il préparait un attentat à Rome.

Dans ses prêches, il invitait les hôtes du centre d’accueil italien situé à Campobasso, dans le sud de la botte, à frapper l’Occident : « La guerre continue, Charlie Hebdo était seulement le précédent de ce qui est entrain d’arriver maintenant. Équipez-vous et faites-vous sauter en l’air c’est la voie la plus simple. »

Souvent il faisait référence aux djihadistes de l’État Islamique, aux miliciens au drapeau noir, et aux combattants de al Shabaad. Lui-même avait projeté de fuir la structure d’asile pour aller à Rome afin d’accomplir un attentat :« Commençons par l’Italie elle-même, allons à Rome et commençons par la gare.« 

Il a fallu deux mois d’enquête serrée pour que les policiers du Service Anti-criminalité et Anti-terrorisme de Campobasso, prennent la mesure de la réelle portée des paroles et des intentions du jeune musulman. En quelques temps, il était devenu une figure écoutée du prosélytisme islamique et s’était imposé au sein du centre d’accueil avec ses positions dominantes. A certains autres migrants, il disait appartenir au groupe al Shabaad, le mouvement terroriste somalien.

Cette arrestation survenue à temps est une nouvelle preuve du lien étroit entre immigration et terrorisme.

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Les commentaires sont fermés

A lire absolument !

Ce numéro 80 de la revue Civitas est un numéro spécial de 100 pages.

On y trouvera d’une part un dossier consacré au Great Reset. Pour beaucoup cette expression (en français Grande Réinitialisation) demeure un peu mystérieuse. Pourtant, il ne s’agit pas d’une question anecdotique, bien au contraire.

On retrouve dans cette revue les interventions de Monseigneur Viganò, qui a exercé d’éminentes fonctions à la Curie et dans la diplomatie vaticane (Nonce aux États-Unis), Xavier Poussard directeur de la lettre confidentielle Faits et Documents, Lucien Cerise, Modeste Schwartz et Pierre Antoine Plaquevent spécialistes reconnus de cette question, Xavier Moreau, grand spécialiste de la Russie, Le général Delawarde ainsi que la courageuse Cassandre Fristot qui relate les persécutions et les condamnations dont elle a été victime pour avoir simplement porté, dans une manifestation, une pancarte avec la question QUI ?

On sait aujourd’hui qu’il est des questions qu’il est interdit de poser…

A commander dès maintenant sur MCP pour 10 € seulement !

 

%d blogueurs aiment cette page :