Vu le sujet, laissons Times of Israël nous décrire la chose…

Le négationniste et polémiste anti-sioniste français juif Jacob Cohen a prononcé un discours intitulé « L’Holocauste et l’agenda sioniste » au Lawyer’s Club de Rabat « lors d’un événement commémorant le 10e anniversaire de ce que les organisateurs ont appelé « L’Holocauste de Gaza 2008, » rapporte le site Memri.

« Quand on voit les vidéos de Faurisson (négationniste mort le 21 octobre 2018-ndlr) on se pose vraiment des questions sur les chambres à gaz. Il suffit de voir ses vidéos pour comprendre que ce n’est pas très clair. C’est le moins qu’on puisse dire ».

« Il y a des dogmes que vous devez accepter, ajoute Cohen. Le dogme de l’Holocauste est qu’il y avait 6 millions de Juifs [tués] et des chambres à gaz, et c’est tout. [Il y a] un rituel avec des prières. Il y a des martyrs, des saints, des gens miraculeusement sauvés, des reliques, des hagiographies, des auteurs, des exégèses, des temples et des cathédrales »

Cohen a déclaré que le tribunal de Nuremberg était un « tribunal du vainqueur » qui avait décidé arbitrairement que six millions de Juifs avaient été tués dans la Shoah.
Jacob Cohen laisse également entendre que les juifs pourraient être à l’origine de l’antisémitisme qu’ils subissent : « L’antisémitisme subi par les Juifs en Europe n’est pas aussi inexplicable »…

Il y a quelques mois, Jacob Cohen a quitté l’association Egalité et Réconciliation présidée par Alain Soral, prétextant découvrir que Soral, polémiste multi-condamné pour incitation à la haine et à la violence (dont la maison d’édition avait édité les premiers livres de Cohen) était antisémite.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

UDT 2019 de CIVITAS : inscrivez-vous !

Les commentaires sont fermés