Alors que les forces françaises étaient engagées dans une sécurisation des portes du massif Tigharghar, un véhicule léger d’une unité de la force Serval a sauté sur un engin explosif, faisant un mort et deux blessés. Le Ministère de la Défense a donné des précisions quant à l’identité du militaire tué et ses états de service.

Le militaire français tué au cours de cette mission, Marcel Kalafut, était un légionnaire, sous-officier du 2ème régiment étranger de parachutistes de Calvi. Légionnaire né en République tchèque, âgé de vingt-six ans et militaire depuis 2007, le sergent Kalafut avait déjà participé à trois engagements extérieurs au Mali, en Afghanistan et en Centrafrique.

Le ministre de la Défense a tenu à présenter ses plus sincères condoléances à sa famille et ses proches. François Hollande, dans un communiqué, a exprimé son plus grand respect pour le sacrifice de ce légionnaire français tout en assurant la famille de la solidarité de la Nation.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Les commentaires sont fermés

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 35.000 € pour 2019

btn_donateCC_LG

9 % 31.850 € manquants

3150 € récoltés / 35.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 31.850 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !