L’économie mondiale tourne maintenant exclusivement sur les services. Les pays dont le PIB est majoritairement dépendant de l’agriculture sont au nombre de 9 dans le monde, tous situés en Afrique : la Guinée Bissau, le Libéria, la Sierra Leone, le Togo, le Tchad, la République Centrafricaine, la Somalie, la République Démocratique du Congo et les Comores. (En ce qui concerne les désertiques Somalie et Tchad, il s’agit même paradoxalement d’élevage, ces pays étant respectivement 1re et 4e cheptel mondial de camélidés ; pour le Togo il s’agit du cacao, pour le Liberia du caoutchouc).

Les pays dépendant de l’industrie sont plus nombreux : 23 dans le monde, dont 2 en Europe (Andorre et Belarus), 7 en Afrique, pays pétroliers (Angola, Libye, Gabon, Guinée Equatoriale, Congo) ou miniers (bauxite pour la Guinée, kaolin et fer pour le Swaziland), 13 en Asie, avec une forte représentation des pétroliers (Azerbaïdjan, Irak, Arabie Saoudite, Bahreïn, Qatar, Emirats Arabes Unis, Oman, Brunei,  Indonésie), minier (manganèse pour le Bhoutan, charbon et fer pour la Corée du Nord) ou manufacturier (Vietnam et bien sur Chine) et 1 en Océanie (la Papouasie-Nouvelle-Guinée, pays minier avec le nickel et le cuivre). Il n’y a pas de données pour le Soudan du Sud.

Le reste des pays du monde, soit 161,  tire la majorité de son PIB des services…

Hristo XIEP

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Les commentaires sont fermés

Le dernier numéro de la Revue Civitas !


 

Voici la revue 81 de Civitas sortie la semaine dernière !

Ce numéro de la revue de Civitas permettra à ses lecteurs de mesurer le fossé qui séparerait un Etat catholique de la république dans laquelle nous sommes embourbés. Puisse cette lecture susciter des engagements plus ardents. Et espérons qu’elle permettra à des curieux, y compris non-catholiques, de constater qu’un Etat catholique serait bénéfique pour tout foyer recherchant sincèrement le bien commun.

Cliquez ici pour vous la procurer.

%d blogueurs aiment cette page :