« On paie trop d’impôts ! ». Antienne connue de tous les Français, qui se trouvent toujours prélevés tout en estimant que les autres ne le sont pas assez (72 % des Français sont pour l’ISF…). La France est, en taux d’imposition sur le revenu, le 2e pays de l’Union Européenne. Le 2e pays d’Europe. Le 2e pays du monde. Dans son livre France, les véritables enjeux, l’intellectuel dissident Thierry Gobet comparait la France à un pays marxiste. Il est en-dessous de la réalité : la France est PIRE qu’un pays communiste, puisque plus imposée que Cuba, que la Chine ou que le Laos…

  • Un pays dépasse les 50 % d’imposition : le Danemark
  • Trois dépassent les 45 % : la France, la Belgique et la Suède.
  • Neuf dépassent les 40 % : l’Islande, la Norvège, la Finlande, l’Allemagne, l’Autriche, la Bosnie, l’Italie, le Lesotho et Cuba.
  • Treize dépassent les 35 % : Argentine, Botswana, Swaziland, Portugal, Espagne, Grèce, Chypre, Pays-Bas, Slovénie, Croatie, Hongrie, République Tchèque et Israël.
  • Douze dépassent les 30 % : Canada, Guyana, Brésil, Royaume-Uni, Irlande, Pologne, Serbie, Moldavie, Estonie, Lettonie, Mongolie et Nouvelle-Zélande.
  • Dix-sept dépassent les 25 % : Etats-Unis, Bolivie, Venezuela, Jamaïque, Afrique du Sud, Namibie, Suisse, Slovaquie, Ukraine, Roumanie, Bulgarie, Macédoine, Kazakhstan, Chine, Corée du Sud, Japon, Australie
  • Dix-neuf dépassent les 20 % : Bélize, Costa Rica, Chili, Uruguay, Surinam, Maroc, Ghana, Malawi, Albanie, Lituanie, Bélarus, Turquie, Géorgie, Arménie, Jordanie, Ouzbékistan, Tadjikistan, Kirghizistan et Papouasie-Nouvelle-Guinée.
  • Vingt-quatre dépassent les 15 % : Bahamas, Honduras, Nicaragua, Colombie, Pérou, Mauritanie, Sénégal, Mali, Côte d’Ivoire, Togo, Cameroun, Zambie, Burundi, Kenya, Egypte, Djibouti, Russie, Azerbaïdjan, Turkménistan, Pakistan Inde, Thaïlande, Malaisie et
  • Trente-et-un dépassent les 10 % : République Dominicaine, Guatemala, El Salvador, Panama, Equateur, Paraguay, Tunisie, Egypte, Niger, Ethiopie, Burkina Faso, Liberia, Sierra Leone, Guinée Bissau, Bénin, Gabon, R.D. du Congo, Rwanda, Ouganda, Tanzanie, Mozambique, Madagascar, Liban, Syrie, Népal, Bhoutan, Laos, Vietnam, Indonésie, Philippines et Taïwan.
  • Treize dépassent les 5 %, la plupart en Afrique et au Proche-Orient, dont beaucoup de pays en guerre : Haïti, Algérie, Guinée, Nigeria, Congo, Soudan, Angola, Arabie Saoudite, Yémen, Iran, Afghanistan, Cambodge et Bangladesh.
  • Huit sont sous la barre des 5 %, parfois suite à la déliquescence de l’état central ou au contraire une telle richesse de ce dernier que le pays peut se passer d’impôts : Libye, Tchad, Guinée Equatoriale, Koweït, Qatar, Oman, Emirats Arabes Unis, Myanmar

Il n’existe pas de données pour les pays suivants : Mexique, Centrafrique, Soudan du Sud, Erythrée, Somalie, Zimbabwe, Brunei, Timor Oriental, Corée du Nord, Iles Salomon, Monténégro, Palestine et Irak.

Rappelons que si l’Europe est le continent le plus imposé du monde, c’est pour financer une protection sociale très complète. Aussi, il est particulièrement déshonnête de venir en profiter sans participer au pot commun. Rappelons l’histoire du maire de Bab el Oued, introuvable alors que la pire crue depuis 60 ans ravageait sa ville, et qui était en fait en France pour percevoir tranquillement son RMI… Rappelons aussi ces cartes Vitale, et cela concerne comme par hasard encore le même pays, qui servent à soigner toute la smala restée au Bled. Comme disait une caricature faite par une camarade en 1991 :  « C’est le RMI (prononcer Rimidi) d’Al Rocard, avec ça tu touches du flouze sans rien faire et en plus t’as la Sécu… » « Allah est Grand ! » « C’est pas Allah, c’est Dupont qui paie… »

Hristo XIEP

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

8 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A commander sur MCP

Pierre Hillard a ici voulu cibler un autre angle d’attaque permettant d’intégrer, sur le temps long, la trame profonde — politique, économique, monétaire, géopolitique et spirituelle — expliquant les rivalités entre factions oligarchiques. Ces dernières sont en dépit de cela animées par un idéal commun : l’émergence d’une gouvernance mondiale et l’instauration d’une monnaie planétaire dématérialisée, le tout en lien avec une spiritualité bien définie.

Les volontés d’instaurer une sorte de Directoire mondial passent par une harmonisation des intérêts matériels planétaires de diverses factions oligarchiques, l’ensemble reposant sur une spiritualité globale selon les canons propres à l’idéal du mondialisme.

Cet ouvrage permettra au lecteur de comprendre, à partir d’un socle d’informations dûment référencées, le monde dans lequel il vit, mais aussi de mieux appréhender celui qui nous attend.

773 pages – 34.90 €

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :