John McAdams, professeur à la Marquette University, université tenue par les Jésuites aux États-Unis, a eu le tord de critiquer le mariage des invertis : suspendu par les autorités de la faculté, il a été réintégré par la Cour Suprême du Wisconsin. Il avait osé critiquer une collègue et prendre la défense un étudiant, le tout au sujet du mariage des invertis.

Tout commence lorsqu’un étudiant conteste la thèse d’un de ces professeurs qui soutenait que les droits des homosexuels devraient mettre tout le monde d’accord et que les opinions contre la validité du mariage des invertis ne sont pas appropriées. L’étudiant en question s’était vu signifier par son professeur de se taire et de quitter le cours.

John McAdams avait alors demandé des explications à sa collègue et puis avait opté pour défendre l’étudiant publiquement. L’Université a alors demandé à McAdams de s’excuser et puis l’a suspendu pour 7 mois. Mais la Cour Suprême l’a réintégré dans ses fonctions.

Laissons le mot de la fin à McAdams :

« Marquette est toujours moins une vraie université. Et encore moins une université catholique si le mariage homosexuel ne peut être contesté »

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

15 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Le mariage chrétien. Allocutions du pape Pie XII

Au cours de ses audiences, le pape Pie XII avait l’habitude de s’adresser aux nouveaux mariés, venus à Rome pour leur voyage de noces.

Le Saint-Père leur parlait du rôle respectif de l’homme et de la femme, de leur harmonieuse collaboration, de l’amour qui les lie, des grâces sacramentelles auxquelles ils ont droit, des épreuves qu’ils pourront rencontrer, mais surtout des joies qui leur seront données, de la bénédiction des enfants et de l’éducation qui en est le corollaire.

Le Pasteur angélique possédait, à un degré étonnant, le don de renouveler un sujet, de varier son discours ou d’aborder un même thème sous des aspects différents. Chacune de ses allocutions est ainsi profondément originale et ouvre au lecteur des perspectives inédites.

De ces textes riches de doctrine, de fine psychologie, de conseils avertis, Pie XII n’a pas voulu faire un exposé technique. C’est une âme vivante et sensible qui s’exprime, celle d’un père qui communique à ses enfants son espérance surnaturelle en la valeur inestimable du mariage chrétien.

%d blogueurs aiment cette page :