udc-Bortoluzzi-mpi

Suisse – Toni Bortoluzzi, élu UDC au Conseil national (parlement suisse) est la cible du lobby homosexuel à la suite de l’entretien qu’il a accordé au bimensuel Beobachter et qui a été publié peu avant la “gay pride” de Zurich.

Dans cet entretien, Toni Bortoluzzi dénonce le rapport rédigé à la demande de la conseillère fédérale (ministre) Simonetta Sommaruga par le professeur Ingeborg Schwenzer (Université de Bâle) qui remet en cause l’institution du mariage. Ce rapport suggère de trouver des accommodements vis-à-vis de la polygamie. Ingeborg Schwenzer veut également autoriser certaines formes d’inceste.

Selon l’élu de l’UDC, Ingeborg Schwenzer est «une femme intelligente, mais qui a un comportement contre nature. Quelqu’un d’anormal ne peut pas écrire quelque chose de normal». Selon la retranscription de ses propos, Toni Bortoluzzi qualifie les «homosexuels, lesbiennes et tous ceux qui vivent seuls ou qui changent de partenaire en fonction de leur humeur» de «déviants». «On ne peut pas considérer comme égaux un comportement anormal et un comportement normal. Les couples de même sexe ont un lobe du cerveau qui va dans le mauvais sens», a-t-il ajouté.

Depuis la publication de cet entretien, quelques élus homosexuels ainsi que différentes organisations LGBT réagissent et se plaignent. ‘’Je ne comprends pas pourquoi tout le monde en fait une si grande histoire, juste parce que je dis la vérité”, réplique calmement Toni Bortoluzzi.

Bien sûr, tous les médias du système s’offusquent des propos de Toni Bortoluzzi mais aucun ne se scandalise des propositions de ce rapport en faveur de la polygamie et de l’inceste. Cherchez l’erreur !

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

3 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A lire absolument !

Ce numéro 80 de la revue Civitas est un numéro spécial de 100 pages.

On y trouvera d’une part un dossier consacré au Great Reset. Pour beaucoup cette expression (en français Grande Réinitialisation) demeure un peu mystérieuse. Pourtant, il ne s’agit pas d’une question anecdotique, bien au contraire.

On retrouve dans cette revue les interventions de Monseigneur Viganò, qui a exercé d’éminentes fonctions à la Curie et dans la diplomatie vaticane (Nonce aux États-Unis), Xavier Poussard directeur de la lettre confidentielle Faits et Documents, Lucien Cerise, Modeste Schwartz et Pierre Antoine Plaquevent spécialistes reconnus de cette question, Xavier Moreau, grand spécialiste de la Russie, Le général Delawarde ainsi que la courageuse Cassandre Fristot qui relate les persécutions et les condamnations dont elle a été victime pour avoir simplement porté, dans une manifestation, une pancarte avec la question QUI ?

On sait aujourd’hui qu’il est des questions qu’il est interdit de poser…

A commander dès maintenant sur MCP pour 10 € seulement !

 

%d blogueurs aiment cette page :