Au nom de la lutte antiterroriste, un tiers des téléphones mobiles ont été désactivés au Niger. Sur les 5,5 millions de numéros nigériens de téléphone mobile, 1 728 225 ne sont plus en service.

Les autorités nigériennes ont décidé de désactiver « tous les numéros de téléphone mobile fantômes ».

C’est au cours d’une conférence de presse, que le directeur général de l’Autorité de Régulation des Télécommunications et de la Poste (ARTP) du Niger, Almoustapha Boubacar, a confirmé la suppression de 1 728 225 numéros de téléphone mobile. Cette suppression faite suite à une vaste campagne lancée en mars en vue de collecter les noms de tous les abonnés et de les associer à leur mobile.

Selon les autorités nigériennes, « plus d’ 1,7 millions de cartes SIM fantômes ont été détectées et ensuite désactivées ». Pour retrouver son numéro désactivé, il faudra se rendre chez son opérateur muni de sa pièce d’identité.

Cette vaste opération de fichage est censée prévenir d’éventuels risques terroristes et criminels dans un pays aux frontières poreuses. Le Niger interdit désormais la vente de cartes SIM pré-activées et dont l’utilisateur n’est pas donc pas identifié.

Cette décision est présentée sous un motif apparemment positif mais ne manque pas de rappeler que Big Brother n’est jamais loin…

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Les commentaires sont fermés

YouTube supprime définitivement la chaine de MPI – Aidez-nous !

Le 6 octobre 2021, Youtube nous a envoyé un email pour nous signifier la fermeture de notre chaine Youtube.

Voici des donc des milliers de vidéos, des centaines d’heures de films qui disparaissent, sans compter la disparition de nos dizaines de milliers d’abonnés que nous avions.

Cette censure intervient également après la fermeture de notre page Facebook et notre déréférencement par Google. Mais ces attaques ne seront pas les dernières.

Nous avons également reçu un email de Google nous indiquant que les recettes publicitaires cesseraient à coompter du mois de décembre pour tout site mettant en doute le changement climatique…

Ils nous faut donc développer d’autres outils, d’autres façons d’atteindre nos lecteurs. Et ce sont des investissements lourds.

Aidez-nous, nous avons besoin de vous !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

%d blogueurs aiment cette page :