“On a profité de moi”, a déclaré Beck. “J’ai été propagandisé.

J’ai été utilisé, à mal, par beaucoup de gens qui

savaient bien mieux que moi, qui savaient ce qu’ils faisaient.”

Sa « transition de genre » avait été ultra-médiatisée et avait fait l’objet d’un livre, Warrior Princess (princesse de guerre, sic), qui avait été un gigantesque succès de librairie.

Lors d’un podcast de deux heures avec le commentateur politique Robby Starbuck, Chris Beck, soldat des forces spéciales de la marine américaine qui était devenu “Kristin” [Voir photo ci-dessus], a expliqué qu’il regrettait ce qu’il avait fait et qu’il avait entamé une « détransition ».

L’ancien Navy SEAL Chris Beck, qui avait attiré l’attention au niveau national pour avoir fait son coming out en tant que Kristin Beck dans une interview de 2013 avec Anderson Cooper de CNN, a annoncé jeudi qu’il détransitionnait pour redevenir un homme après avoir réalisé qu’il avait été “propagandisé” et “utilisé par beaucoup de gens pour de mauvaises choses”, a rapporté la Daily Caller News Foundation.

Chris Beck a annoncé son projet de dé-transition lors d’une interview avec le commentateur politique Robby Starbuck. Au cours de la conversation de deux heures, Chris Beck a abordé la façon dont les médias l’ont utilisé pour promouvoir l’idéologie transgenre et a mis en garde contre les dangers de la transition des enfants.

L’ancien Navy SEAL a expliqué comment le fait de s’élever contre le mouvement transgenre, qu’il a qualifié de “secte” à plusieurs reprises au cours de l’interview, le mettait à la porte de la communauté.

Chris Beck a expliqué les dangers de “l’acceptation automatique” par les professionnels médicaux des discours des enfants qui se sont auto-diagnostiqués comme transgenres. Il a ajouté que les médecins devraient exiger “un nombre minimum de séances” avant de permettre aux enfants de subir un traitement hormonal bouleversant ou des opérations chirurgicales mutilantes pour le genre.

“Il y a énormément de complications avec ces chirurgies”, a noté Beck. “Et c’est une étape dont ils ne parlent pas vraiment”.

Beck a déclaré à Starbuck qu’il était venu sur le podcast pour prendre “l’entière responsabilité” de la promotion de l’idéologie du genre et a déclaré qu’à l’époque, il était “naïf“. Il a expliqué qu’il était préoccupé par le fait que les enfants “soient convaincus de cela”.

“Je ne veux pas que cela continue, et je ne veux pas que ces enfants soient blessés”, a déclaré Beck.

Sources : Français de souche / The Blaze.com

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Les commentaires sont fermés

La revue 83 : Franc-maçonnerie DEUXIEME PARTIE

REVUE DISPONIBLE EN PREVENTE, ENVOI LE 13 JANVIER !

Voici la suite de ce dossier fascinant sur la franc-maçonnerie, hâtez vous pour l’avoir au plus vite ! La première partie de ce dossier en vente ici.

Cliquez ici pour obtenir la REVUE 83

%d blogueurs aiment cette page :