La dépénalisation imminente du cannabis au Canada ne fait plus aucun doute. C’est ce qui explique comment la brasserie Province Brands of Canada a pu recevoir une subvention de 300.000 dollars canadiens (195.218 euros) de la province d’Ontario (centre) pour créer une bière au cannabis “hautement enivrante”.

Pour y parvenir, la brasserie s’est associée, pour la partie recherche et développement, au Loyalist College de Belleville, en Ontario, dont le centre de recherche sur le cannabis est conventionné par le gouvernement fédéral.

Cette start-up avoue sans le moindre scrupule miser sur la popularité des produits comestibles à base de cannabis, dans la foulée de la dépénalisation de cette drogue par le gouvernement de Justin Trudeau, prévue au courant de l’été 2018.

La commercialisation des produits dérivés contenant cette drogue, telles que les pâtisseries, friandises ou boissons à base de marijuana ne devrait cependant pas être autorisée avant la deuxième moitié de 2019.

La brasserie explique la principale difficulté qu’elle a rencontré : le cannabis prend plus de temps à faire de l’effet sur l’organisme lorsqu’il est digéré, plutôt que fumé. L’effet recherché par les consommateurs de cannabis peut ainsi survenir deux heures seulement après avoir été mangé ou bu. Mais le patron sans scrupule de cette brasserie assure, fier de lui, que ce phénomène a été résolu et que sa boisson libère les effets psychotiques du cannabis rapidement après avoir été ingurgitée.

Pour encore plus de décadence…

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

UDT 2019 de CIVITAS : inscrivez-vous !

Un commentaire

  1. Miche says:

    BRAVO! Je suis fière des ”ConNadiens! (Canadiens)……..bientôt dans les biberons? Tant qu’à être COOL!