Signe du grand remplacement, l’ancienne caserne de gendarmerie de Sens-de-Bretagne (35), près de Rennes, sera affectée au logements d’immigrés « mineurs non accompagnés » à partir du lundi 2 juillet.

Un tout nouveau mobilier vient d’être installé pour loger 24 jeunes immigrés arrivés illégalement. De quoi signifier aux gendarmes mais aussi à l’ensemble des 2.500 habitants de Sens-de-Bretagne quelles sont les priorités des autorités de la république…

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

UDT 2019 de CIVITAS : inscrivez-vous !

4 commentaires

  1. balaninu20 says:

    T’a qu’a croire : ils vont apprendre le français en 6 mois !!!!!

    • robe31 says:

      les voici dans les anciens locaux des gendarmes…encore un effort , et ils les remplaceront ?

  2. Daniel Daflon says:

    Si seulement les SDF français pouvaient être aussi bien traîtés.

  3. Des arrivés illégalement ne doivent pas recevoir autre chose qu’un grand coup de pied au cul pour les propulser ailleurs qu’en France !