Le film Bonté divine sort au cinéma ce mercredi de la Semaine Sainte. Un hasard ? Plutôt une provocation supplémentaire pour les promoteurs de cette comédie anticatholique.

Ce film croate a été réalisé en 2013 par l’athée militant Vinko Bresan. Il avait été programmé dans les cinémas croates au moment même où l’Eglise catholique lançait en Croatie une campagne contre l’éducation sexuelle à l’école et l’enseignement de la théorie du genre.

L’Eglise catholique de Croatie affrontait les officines laïcistes et les partisans du nouvel ordre sexuel mondial. Ce film était un outil de la campagne anticatholique.

Présenté comme une comédie, ce film raconte l’histoire d’un prêtre qui, sur une petite île de Dalmatie, a l’idée de percer les préservatifs avec la complicité du commerçant local, dans le but de relancer la natalité et de forcer les fornicateurs à assumer leurs actes. Tout le film vise en fait à se moquer du christianisme et de la morale qu’il enseigne.

Le film n’est pas une nouveauté cinématographique puisqu’il est sorti en 2013 en Croatie. C’est volontairement que sa sortie est programmée en France cette Semaine Sainte. La programmation de ce film en France a notamment pour partenaires Courrier International (qui appartient au groupe Le Monde de Pierre Bergé) et… Charlie Hebdo. Un dessin de Charb est placé sur l’affiche du film.

Le magazine Causette est également partenaire de ce film. Rappelons que Causette avait été accusé en 2013 de complaisance à l’égard de la pédophilie féminine et avait présenté des excuses à ce sujet.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

1 Commentaire
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A commander sur MCP

Appuyée sur des faits indéniables, fondée par des citations autorisées donnant la parole aux juifs comme aux non-juifs et justifiée par des milliers de références, cette étude donne une synthèse de la Question juive aussi complète et précise que possible. Tous les points importants ont été traités, sans haine, sans faiblesse et sans tabou : de la crucifixion du Christ à la Synagogue de Satan, du Talmud aux droits de l’homme, des marranes aux Khazars, du trafic d’esclaves à l’usure banquière, du ghetto au sionisme, du communisme au noachisme, de la névrose suicidaire à l’hystérie médiatique, de l’espérance messianique au projet mondialiste, du culte de Mammon à l’adoration d’Israël, de la haine des non-juifs au génocide des nations…

450 pages – format 15×21 cm – prix 21 €

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :