Mounia Haddad est conseillère départementale UDI de Saint-Pierre-des-Corps. Mais ce n’est pas pour un motif politique qu’on parle d’elle dans la presse locale. Cette jeune femme de 29 ans, d’origine kabyle, a été séquestrée par sa propre famille parce qu’elle voulait épouser le petit-fils d’un harki, rapporte m.lanouvellerepublique.fr

L’élue tourangelle a été retrouvée par la police, jeudi dernier, séquestrée, dans une chambre du domicile parental, quartier de La Rabaterie. C’est son fiancé qui avait signalé la disparition. La jeune femme avait été enlevée par plusieurs hommes de sa famille.

Le père, deux oncles ainsi que son frère, comparaîtront début août pour cette affaire.

« Depuis que son compagnon a demandé la main de Mounia, les disputes sont devenues nombreuses dans l’entourage. Elle est d’origine kabyle, lui petit-fils de harki », explique une source proche du dossier.

Sa famille comptait la marier de force en Algérie à un homme de leur choix.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Mots clefs
2 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 40.000 € pour 2022

btn_donateCC_LG

54 % 18 490 € manquants

Il nous manque 18 490 € pour boucler 2022 !

 

MPI subit des attaques sans précédent, parce que ce média gratuit et libre dérange :

Face à la haine des GAFAM et du gouverment, aidez nous !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Powered by WordPress Popup

%d blogueurs aiment cette page :