Tanya Karabelova, miss Bulgarie 2001 et mannequin de profession, est devenue la première “Grande Maîtresse” de  la Grande Loge Féminine de Bulgarie (GLFBG), fondée le 10 mars 2018, à Sofia.

Cette nouvelle obédience maçonnique bulgare dépend de la Grande Loge Féminine de France (GLFF) dont Marie-Thérèse Besson, “Grande Maîtresse”, avait fait le déplacement pour lancer cette GLFBG.

Ce qui confirme une fois de plus que la France joue un rôle de premier plan dans le développement des forces occultes de par le monde.

La Grande Loge Féminine de France se flatte d’ailleurs d’avoir préalablement essaimé en Suisse, en Belgique, en Italie, en Espagne, au Portugal, au Venezuela et au Cameroun.

La Grande Loge Féminine de Bulgarie, dont la première loge est née en 2003, revendique 3 loges et environ 80 francs-maçonnes.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

2 commentaires

  1. Daniel Daflon says:

    La pourriture maçonnique s’étale au grand jour (parfois).

  2. Huet briend Francoise says:

    Vous avez raison c est la pourriture de la république française qui est infestée de ces loges de construction de la Françe !!! Chez les francs maçons il y a aussi une loge islamiste alors moi je dis stop. Aux francs maçons infiltres partout ! Ras le bol de la franc maçonnerie à tous les étages !!!

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 35.000 € pour 2019

btn_donateCC_LG

15 % 29.840 € manquants

5160 € récoltés / 35.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 29.840 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !