Vatican – Une Femen s’est introduite dans la crèche de Noël de la place Saint-Pierre, s’est dépoitraillée puis a tenté de s’emparer de la statuette représentant l’Enfant Jésus.
Cette virago a rapidement été interceptée par un membre de la police italienne.

Le mouvement Femen, organisation antichrétienne, est coutumier des profanations et blasphèmes et bénéficie d’une impunité en Europe de l’Ouest malgré les nombreux délits dont se rendent coupables ses membres. Le mouvement Femen, soutenu officiellement par la franc-maçonnerie, peut hélas compter sur de nombreuses complicités  parmi des journalistes et des politiciens.

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

3 commentaires

  1. Poutine a définitivement éradiqué le phénomène, quand on veut on peut mais quand on soutient de tels comportements ne soyez pas étonné que ca perdure

  2. Il faut savoir ici quand on peut s’exprimer librement sans être censuré silencieusement pour délit d’opinion, ce qui a toujours été très catholique.