avortement-filmé-emily-letts-mpi

Emily Letts, une jeune femme de 25 ans, qui travaille comme conseillère dans une clinique d’avortement du New Jersey (Etats-Unis), a dit sa fierté d’avoir fait filmer son propre avortement, afin, dit-elle encore, d’inspirer d’autres femmes. Une démarche de propagande pour la culture de mort…

Emily Letts a écrit un article pour le magazine féminin Cosmopolitan dans lequel elle assure être fière d’avoir enregistré en vidéo l’avortement qu’elle a subi avec le médicament RU-486, utilisé dans le premier trimestre de la grossesse pour causer la mort de l’embryon. “Chaque fois que je vois la vidéo, je l’aime. Je pense simplement qu’il n’y avait pas d’histoires positives d’avortement en vidéo que tous puissent voir . Mais la mienne l’est ” écrit-elle dans le magazine. Elle a publié la vidéo sur YouTube, où plus de 800.000 vues ont déjà été enregistrées. Dans son article, Emily Letts déclare qu’elle n’avait pas de « partenaire stable» et qu’elle « n’utilisait aucun moyen contraceptif, ce qui est une folie », dit-elle,  « je suis un éducateur sexuel et j’aime parler du contrôle des naissances“. Quand elle a découvert qu’elle était enceinte, elle a immédiatement décidé qu’elle avorterait. Filmer son avortement, explique la jeune femme, devait servir à encourager d’autres femmes à avorter. Le comportement d’Emily Letts illustre les ravages de la pensée mortifère qui obsède les militants pro-avortement. Paradoxalement, Emily Letts a aussi déclaré: ” J’ai toujours mon échographie, et si mon appartement était en feu, ce serait la première chose que je prendrais .

Il ne faudra sans doute pas longtemps pour qu’Emily Letts soit hantée par les regrets, comme tant d’autres femmes qui ont fait le mauvais choix…

avortement-femme-regrette-1-mpi

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

2 commentaires

  1. thierry says:

    encore une blondasse écervelée

  2. champar says:

    Une paumée qui pense être dans l’air du temps, effectivement à tout péché miséricorde, espérons qu’elle trouvera le chemin de la conversion.
    A voir et revoir le témoignage d’une rescapée de l’avortement
    http://www.youtube.com/watch?v=luIp87XgIxg