Jean-Pierre Arrignon, professeur honoraire des universités, a publié plusieurs ouvrages sur l’histoire de la Russie et du monde byzantin. Il signe chez Perrin un ouvrage de synthèse sous le titre Une histoire de Russie.

Ecrire une histoire de la Russie des origines à nos jours en cinq cents pages semble une gageure impossible. Il fallait donc un spécialiste tel que le Professeur Arrignon pour relever ce défi. Il considère d’ailleurs cet ouvrage comme le fruit de plus de cinq décennies de recherches.

L’ouvrage débute avant les Slaves, survole la Rus’ de Kiev, les principautés russes et la Horde d’Or, les quelques décennies qui vont du règne d’Ivan IV le Terrible à l’avènement des Romanov, le XVIIème siècle qui tente de lier traditions et modernité, l’avènement de Catherine II, les questions sociales qui naissent au XIXème siècle, l’affirmation de la Russie comme grande puissance, la révolution, l’URSS et se termine aujourd’hui avec Vladimir Poutine. Il brosse aussi bien les événements politiques, économiques et militaires qu’artistiques, culturels et architecturaux.

Ce récit souligne les trois traits dominants de la nature russe : une vastitude infinie, uniforme et plate, une omniprésence de l’eau drainée par des fleuves immenses (Dniepr, Ienisseï, Iena, Ob, Volga) et, partout, la forêt, à la fois profonde, protectrice et nourricière comme la content les célèbres bylines, chants populaires traditionnels, à la différence des zones méridionales où domine la steppe, lieu de tous les dangers, espace d’où surgissent les terribles tribus des peuples nomades.

Une histoire de la Russie, Jean-Pierre Arrignon, éditions Perrin, 500 pages, 29 euros

A commander en ligne sur le site de l’éditeur

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Les commentaires sont fermés

%d blogueurs aiment cette page :