La quiétude des paisibles habitants de la ville de Mora à l’extrême nord du Cameroun a été perturbée  par les agissements sordides et funestes de la secte islamiste de Boko haram qui a tué au moins cinq personnes dont les deux kamikazes ce dimanche 20 septembre 2015. Une source sécuritaire indique à l’AFP ce qui suit : « Le bilan est de 5 morts, dont deux civils, un inspecteur de police et les deux kamikazes », Les deux kamikazes étaient « une jeune fille et un jeune garçon », a précisé une source proche des autorités régionales qui confirme le bilan. Jeuneafrique.com ajoute : « Autour de 6H30, il y a eu une double explosion à Mora ». « Le bilan est de 5 morts, dont deux civils, un inspecteur de police et les deux kamikazes », a ajouté la source sécuritaire, précisant qu’il y avait un « blessé grave ».

Les deux kamikazes « se sont fait exploser » alors que le policier qui les trouvaient suspects tentait de les interpeller, selon cette source selon laquelle ces kamikazes visaient le marché de Mora: « S’ils avaient réussi leur coup, le bilan aurait été terrible ».

« Le policier avait terminé son service. Il était allé acheter du foin pour son bétail lorsqu’il a aperçu cinq suspects. Il les a interpellés, mais le premier kamikaze s’est fait exploser », tuant le policier, explique cette source.

Un second s’est ensuite fait exploser « à moins de 500 mètres » du lieu de la première explosion alors que les « trois autres suspects se sont enfuis ».

De même source, les kamikazes visaient le marché de Mora, une ville rurale de quelques dizaines de milliers d’habitants. « Ce dimanche est jour de grand marché à Mora. C’est le dernier marché avant la fête du mouton et les gens viennent parfois de Maroua (le chef-lieu de la région) pour se ravitailler à Mora », a-t-il souligné.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Les commentaires sont fermés

A commander sur MCP

Appuyée sur des faits indéniables, fondée par des citations autorisées donnant la parole aux juifs comme aux non-juifs et justifiée par des milliers de références, cette étude donne une synthèse de la Question juive aussi complète et précise que possible. Tous les points importants ont été traités, sans haine, sans faiblesse et sans tabou : de la crucifixion du Christ à la Synagogue de Satan, du Talmud aux droits de l’homme, des marranes aux Khazars, du trafic d’esclaves à l’usure banquière, du ghetto au sionisme, du communisme au noachisme, de la névrose suicidaire à l’hystérie médiatique, de l’espérance messianique au projet mondialiste, du culte de Mammon à l’adoration d’Israël, de la haine des non-juifs au génocide des nations…

450 pages – format 15×21 cm – prix 21 €

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :