LordHarriesofPentregarthDans la folie du reniement qui parcourt l’Europe, le Royaume-Uni déjà bien envahi par une population musulmane importante, pourrait être une fois de plus en pointe. Ce n’est ni plus ni moins Lord Harries of Pentregarth, ancien « évêque » anglican d’Oxford qui a proposé que l’ouverture de la cérémonie du couronnement s’ouvre par une lecture du Coran.

Cette éminence ultra progressiste a fait cette proposition toute honte bue devant la chambre des Lords, plaidant que ce serait un «acte d’accommodement innovant, qui permettrait de faire sentir aux musulmans qu’ils font pleinement partie de la nation britannique».

Dans sa folie islamophile, « l’évêque » propose encore que le Roi reçoive la bénédiction des différents leaders religieux en raison du « principe d’hospitalité »…

Tandis que les chrétiens continuent de se faire persécuter dans la majorité des pays musulmans, les pays occidentaux sombrent par le reniement du christianisme dans le malheur de l’islam. Et cette islamofolie est encouragée par les principaux chefs religieux dits chrétiens : l’Eglise catholique et son dialogue interreligieux post Vatican II va hélas, dans le même sens, selon l’illustration terrible du dernier voyage du pape en Turquie.

Ce n’est pas la laïcité qu’il faut brandir face à l’Islam ; l’Europe se meurt de ne plus être chrétienne.

Xavier Celtillos

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

6 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Le mariage chrétien. Allocutions du pape Pie XII

Au cours de ses audiences, le pape Pie XII avait l’habitude de s’adresser aux nouveaux mariés, venus à Rome pour leur voyage de noces.

Le Saint-Père leur parlait du rôle respectif de l’homme et de la femme, de leur harmonieuse collaboration, de l’amour qui les lie, des grâces sacramentelles auxquelles ils ont droit, des épreuves qu’ils pourront rencontrer, mais surtout des joies qui leur seront données, de la bénédiction des enfants et de l’éducation qui en est le corollaire.

Le Pasteur angélique possédait, à un degré étonnant, le don de renouveler un sujet, de varier son discours ou d’aborder un même thème sous des aspects différents. Chacune de ses allocutions est ainsi profondément originale et ouvre au lecteur des perspectives inédites.

De ces textes riches de doctrine, de fine psychologie, de conseils avertis, Pie XII n’a pas voulu faire un exposé technique. C’est une âme vivante et sensible qui s’exprime, celle d’un père qui communique à ses enfants son espérance surnaturelle en la valeur inestimable du mariage chrétien.

%d blogueurs aiment cette page :