Le président Donald Trump a défendu le message pro-vie lors du petit-déjeuner de prière national jeudi 7 février, promettant de défendre la vie.

«Nous devons construire une culture qui chérit la dignité et le caractère sacré de la vie humaine innocente. Tous les enfants, nés et à naître, sont faits à la sainte image de Dieu », a-t-il déclaré. « Chaque vie est sacrée et chaque âme est un précieux cadeau du ciel. » Trump a reçu une ovation debout du public puis a cité Jérémie 1: 5.

«Comme le Seigneur le dit dans Jérémie: ‘Avant de te former au ventre maternel, je te connaissais. Avant votre naissance, je vous ai mis à part ‘ ».

Pourquoi cette déclaration ?

Dans une frénésie d’élargir l’accès à l’avortement, plusieurs États ont récemment adopté ou proposé des lois pour légaliser l’avortement jusqu’à la naissance. Imaginons ce spectacle d’un enfant dont on voit la tête apparaître hors du sein maternel au terme de sa grossesse. Prise d’un regret la mère dit soudain qu’elle n’en veut plus et qu’elle veut avorter. Le médecin se voit obligé de se livrer à une boucherie abominable. Or, c’est ce que vient de voter l’État de New-York. Dans cette ligne atroce, s’est distingué le gouverneur de l’État de Virginie qui a déclaré que les nés vivants des suites d’avortements ratés devaient être tués ou qu’il il fallait les laisse mourir. C’est l’avortement post-natal ou du quatrième trimestre de la grossesse. En fait l’infanticide pur et simple.

Sous le prétexte de “protéger la santé des femmes”, les démocrates ont fièrement annoncé leur soutien à la mise à mort de bébés innocents à toutes les étapes de la grossesse et à l’élimination des protections accordées à ceux qui sont déjà nés. De plus les démocrates se sont réjouis de ces possibilités d’infanticides. Une barbarie que même les nazis n’auraient jamais proposée pour leur propre peuple. Tout le monde devrait être horrifié.

Par trois fois, ces trois derniers jours une opposante à l’avortement du nom de Wagner, membre du Congrès a demandé à cette assemblée qu’une loi soit votée sur le sujet. Approuvez-vous ou non l’infanticide des enfants nés vivants ? Les démocrates majoritaires à cette assemblée ont répondu que oui ; validant ainsi un projet cauchemardesque que pas une personne saine d’esprit et de cœur ne saurait admettre.

La grande majorité des Américains considèrent l’avortement comme une question tragique et difficile. En poussant leur position par défaut à l’extrême gauche, les libéraux ont transformé leur coalition en culte de la mort.

Jean-Pierre Dickès

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

14 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires