Etats-Unis – Plusieurs médias signalent que des tracts accusant des Juifs tels que Soros d’être à l’origine des campagnes contre le juge Brett Kavanaugh, nouvellement assermenté à la Cour suprême, ont été diffusés sur les campus de l’Université de Californie, ainsi que dans les collèges Vassar et Marist, situés dans la même ville de l’Etat de New York.

Le tract montre une image du juge Kavanaugh surmonté de portraits de membres juifs du Sénat américain avec des étoiles de David dessinées sur leur front, ainsi que du milliardaire juif George Soros, qui a été accusé de financer l’opposition à Kavanaugh. Christine Blasey Ford, l’une des prétendues victimes de Kavanaugh, et Michael Avenatti, avocat des deux autres femmes qui avaient porté des accusations contre le juge Kavanaugh, sont également représentés avec les mots « Good Goy » écrits sur leur front.

Le message du tract dit :

« Chaque fois qu’un événement anti-blanc, anti-américain, anti-liberté a lieu, regardez-y de plus près, et ce sont les Juifs qui le soutiennent ».

Ces tracts ont aussi été placés sur les panneaux d’affichages de plusieurs campus universitaires.

Devant le tollé des organisations juives, Gary Mays, recteur de l’Université de Californie a publié sur le site Web de l’université un message condamnant le tract et signalant qu’il avait été retiré de tous les panneaux d’affichage.

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

4 commentaires

  1. Isabelle P says:

    Évènements anti-blancs, anti-français, anti-liberté, ici aussi. On devrait “y regarder de plus près”…

  2. Daniel Daflon says:

    Et alors? C’était une calomnie?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.