Le racisme anti-Blancs serait-il le seul racisme autorisé ? Au nom d’un certain communautarisme, il se développe en tout cas en toute impunité.

Un clip récemment diffusé sur VICE News Tonight fait découvrir un groupe de femmes noires qui participaient à une retraite thérapeutique unique de 10 jours au Costa Rica. La retraite “Women of Color Healing retreat” doit permettre aux femmes de couleur de passer un moment relaxant, avec méditation, yoga, randonnée, plats vegan. Cette retraite est surtout garantie… sans présence de Blancs.

Je pense que nous ne serions pas aussi ouvertes et franches au sein de notre groupe”, explique une participante pour justifier la volonté de se préserver de la présence de femmes blanches au sein du groupe. “Elles auraient automatiquement des idées préconçues avant que j’ai le temps d’ouvrir la bouche”, explique une autre participante visiblement très complexée.

Déjà plus d’une douzaine d’agences de voyage appartenant à des personnes noires proposent des voyages spécifiquement dédiés aux personnes de couleur.

Women of Color Healing Retreats & Wellness Garden a été créé en 2014 par Satya X (également connue sous le nom Andrea X), référence à Malcolm X, héros du communautarisme noir anti-Blancs. Originaire de Brooklyn, New York, elle a quitté les États-Unis pour vivre en Amérique centrale après avoir perdu son poste de conseillère dans les soins de santé.

Un jour, j’ai donc décidé d’exclure toutes les personnes blanches de ma vie personnelle, et je vis beaucoup mieux depuis”, explique-t-elle

Au Costa Rica, elle a également développé ses croyances panafricaines.

Des propos qui ressemblent terriblement à ceux de mouvements qui organisent également en France des activités interdites aux Blancs…

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

5 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Ce numéro 80 de la revue Civitas est un numéro spécial de 100 pages.

On y trouvera d’une part un dossier consacré au Great Reset. Pour beaucoup cette expression (en français Grande Réinitialisation) demeure un peu mystérieuse. Pourtant, il ne s’agit pas d’une question anecdotique, bien au contraire.

On retrouve dans cette revue les interventions de Monseigneur Viganò, qui a exercé d’éminentes fonctions à la Curie et dans la diplomatie vaticane (Nonce aux États-Unis), Xavier Poussard directeur de la lettre confidentielle Faits et Documents, Lucien Cerise, Modeste Schwartz et Pierre Antoine Plaquevent spécialistes reconnus de cette question, Xavier Moreau, grand spécialiste de la Russie, Le général Delawarde ainsi que la courageuse Cassandre Fristot qui relate les persécutions et les condamnations dont elle a été victime pour avoir simplement porté, dans une manifestation, une pancarte avec la question QUI ?

On sait aujourd’hui qu’il est des questions qu’il est interdit de poser…

A commander dès maintenant sur MCP pour 10 € seulement !

 

%d blogueurs aiment cette page :