Dans l’affaire du vandalisme, à coups de barre de fer, de trois statues et de deux santons de la crèche en la basilique de Saint-Denis (93), le plus étonnant, ce n’est ni que l’information ait été sortie par un site d’information indépendant (Boulevard Voltaire) puis la presse russe en France (RT, Sputnik), ni que le vandale ait finalement été attrapé, mais la réaction du diocèse, presque plus fâché que l’information soit sortie que du vandalisme en lui-même.

“Il s’agit de l’acte isolé d’une personne fragile. Nous regrettons que certains se soient emparés de ce fait divers pour en faire ce qu’il n’est pas. Aucune parole, aucun geste de menace n’a été proféré“, indique le diocèse dans le Figaro, ajoutant que les statues “se sont fracturées en tombant” et “ne représentent pas de valeur patrimoniale“.

Le guyanais à l’origine du vandalisme sera jugé le 24 février prochain.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

7 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Abonnez-vous à CARITAS !

Ça y est, le numéro 1 de la tout nouvelle revue Caritas est chez l’imprimeur et en prévente sur MCP.

Nous vous l’avions annoncé dans un précédent mailing : la naissance d’une toute nouvelle revue de qualité, Caritas, la revue du pays réel, et la parution prochaine de son premier numéro de 86 pages. Bonne nouvelle, : ce numéro 1 de Caritas qui consacre son dossier à la Lutte contre la haine anticatholique vient d’être envoyé à l’imprimerie et sera bientôt dans les librairies et les boites aux lettres des abonnés.

Militez,

En achetant le n°1 de CARITAS : Lutter contre la haine anticatholique

En s’abonnant à cette nouvelle revue : la revue CARITAS !