Le quotidien L’Opinion du 7 octobre explique qu’une maladie pulmonaire inconnue est en train de se développer rapidement pour atteindre à ce jour en France un millier de personnes ; elle a déjà fait 9 morts. Elle est imputable à la diffusion de toxiques contenus dans les produits utilisés pour le vapotage ; ceux-ci font l’objet d’un marché noir et viennent majoritairement de la Chine. Le leader principal des cigarettes électroniques se nomme Juul. Mais il y a des centaines d’autres marques qui diffusent ces produits notamment à base de cannabis ou de THC (produit de base du cannabis) ou d’autres drogues. Il est possible de se les procurer par Internet, dans des boutiques vendant sous le manteau du cannabis ou des produits dangereux ; mais aussi dans les magasins de vapotage, voire les commerces de proximité.  « Les contrefaçons sont en train d’être éliminées », selon la source DSG-Urgent.santé.gouv.fr.

La Food and Drug Administration (FDA) en Amérique, envisage d’interdire le vapotage en Amérique comme déjà plusieurs pays l’ont fait. En effet les formes aromatisées font un tabac – c’est le cas de le dire- chez les jeunes qui n’auraient jamais fumé du tabac. Dans les substances contenus dans les dispositifs de cigarettes électroniques, il y a certes de la nicotine qui elle-même est utilisée pour les sevrages. Mais on ne sait pas pourquoi des centaines de vapoteurs ont été hospitalisés pour des troubles respiratoires graves ; pas moyen de savoir quelle est la substance à incriminer. 2.000 cas de pneumopathies sévères liés à la cigarette électronique ont déjà fait 37 morts. On parle d’épidémie selon le Quotidien du médecin du 7 novembre 2019. Mais aucune cause précise n’a été découverte. On peut seulement dire qu’il s’agit d’une maladie pulmonaire aigüe en rapport avec l’inhalation de substances toxiques qui touchent de préférence les jeunes. Mais laquelle ? À ce jour on ne sait pas. Les médecins sont tellement perdus que le diagnostic ne peut se faire actuellement que par exclusion d’autres maladies respiratoires.

Celui qui se contente de peu, a toujours la possibilité de se consoler en se disant que l’usage du vapotage reste moins dangereux que celui du tabac.

Jean-Pierre Dickès

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

10 commentaires

  1. Les géants de l’industrie du tabac ne sont pas content du tout…
    Beaucoup de personnes arrêtent grâce au vapotage (qui permet de diminuer les doses de nicotine).
    Depuis sa création, il y a déjà eu plusieurs fausses alertes, ils ont réussit à le faire interdire en Suisse.
    Mon frère était à deux doigts d’arrêter puis les produits n’étaient plus sur le marché du jour au lendemain, il a donc repris la cigarette, comme il est handicapé et qu’il n’aère pas beaucoup, ses poissons d’aquarium sont morts l’un après l’autre alors que lorsqu’il vapotait ils étaient OK…
    D’autre part, l’avantage du vapotage c’est qu’il ne contamine pas l’entourage et surtout les enfants, ce qui ne plait pas du tout à l’industrie du tabac, autant de futurs clients en moins car un enfant de fumeur devient très souvent fumeur à son tour.
    Le problème, c’est que certains y mettent des arômes et toutes sortes de produits complémentaires colorés.

  2. Jean-Pierre Dickes says:

    Une nouvelle me tombe à l’instant. Une étude [de l’Université de New-York] menée sur des souris montre que la nicotine inhalée par vapotage peut provoquer des cancers du poumon ou de la vessie ». révèle Catherine Cordonnier dans Top Santé de ce jour 8 octobre. Or ces cancers sont ceux qui sont imputables aussi au tabac.

    • Tonnerre says:

      Bonjour docteur, je croyais pourtant la nicotine inoffensive. La substance inhalée par les souries dans cette étude est-elle uniquement de la nicotine ? Probablement non. Que veux dire précisément “de la nicotine inhalée par vapotage”?
      Aussi, si vous connaissez une étude, rien qu’une, portant sur des fumeurs de 100% tabac et non de cigarettes industrielles, je suis preneur. À défaut, je continuerai de considérer la fumée naturelle du tabac comme parfaitement inoffensive à dose modérée.

  3. Jean-Pierre Dickes says:

    @anne 11. Oui je comprends ; mais le vapotage reste de toute manière moins agressif que le tabac pour la santé. J’imagine que votre frère est en Suisse. Trouvez quelqu’un qui puisse envoyer un colis de France…Ceci dit, un de mes beau-fils vapotait dur. Il a repris quand même la cigarette. Puis brutalement il a tout cessé.

  4. Jean-Pierre Dickes says:

    La plupart des gens pensent que la nicotine est dangereuse. les patch anti-tabac sont à base de nicotine. Ce sont les goudrons qui se forment par la combustion du tabac. Ce sont eux qui sont dangereux et provoquent les cancers.

    • Tonnerre says:

      “La plupart des gens pensent que la nicotine est dangereuse.” Et alors ? Ce qui importe c’est ce qu’en dit la science, si elle a une réponse. Or la science actuelle affirme que la nicotine n’est pas dangereuse.
      Ensuite, cher docteur, les goudrons qui se forment par la combustion du tabac ou de toute autre plante, ne sont pas obligatoirement nocif à la santé humaine. Autrement dit, la combustion parfaite de la plante de tabac, ou toute autre plante, ne produit aucune substance cancérigène après inhalation. Seuls les goudrons contenant du benzopyrène le sont. Le benzopyrène est un produit de combustion incomplète à des températures entre 300 °C et 600 °C. Nous en respirons tous puisqu’ils s’échappent des pots d’échappement des véhicules. Aussi, on voit mal comment une cigarette qui brûle à plus de 800° pourrait en produire. Si vous avez la réponse, je suis preneur.
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Benzopyr%C3%A8ne
      Les cigarettes industrielles sont cancérigène, c’est une évidence, mais la fumée du tabac après combustion complète n’a rien à y voir.

  5. Soirée documentaires très intéressants hier soir sur la 3 au sujet de l’Armistice, de l’occupation de l’Allemagne et notamment de la démobilisation des soldats à qui avec un costume civil on offrait un dernier paquet de “gris” tels que j’en ai encore vus dans ma jeunesse dans ma région où on cultivait du tabac ! Amusant film intitulé “La belle époque”, vous rirez aux éclats, on y représente ces “regrettées” années 70 où tout était enfumé dans les cafés-restaurants, au bureau, partout, on était montré du doigt si on ne fumait pas !
    Vapoter tue ? Possible mais on souffre aussi d’une société infantilisée et féminisée où on nous recommande de ne pas grignoter, ne pas boire d’alcool, ne pas si ne pas ça !
    On fumait autrefois mais en ces temps révolus, on avait encore le sen du bien et du mal en société, la notion du péché et l’esprit de famille avec la Religion.
    Alors…

  6. Tinatine says:

    J’ ai connu cette époque où l’on fumait partout sans se soucier des conséquences pour les femmes enceintes et les jeunes enfants ; il y avait des ” tabagies ” partout , dans le métro , dans les cafés et on était obligé de supporter cela quand on avait des problèmes respiratoires ; les fumeurs faisaient semblant d’ ignorer que c’ était nuisible pour eux mêmes et pour le prochain .Cela fait longtemps que les français se conduisent de manière irresponsable ; quand je pense qu’ en 1935 , ils écoutaient Maurice Chevalier chanter : “Prosper , c’ est le chéri de ces dames , Prosper , c’ est le roi du macadam , yop la boum “; ledit Prosper est un proxénète qui envoie les filles suivre des stages dans les villes de garnison quand elles ne sont pas à la page . j’ ai connu des personnes très âgées qui ont vécu dans cette ambiance de clopes , alcool , chansons gauloises et je crois que les dégâts sont importants pour elles et leur descendance ; ces français du 20 ème siècle se sont souvent comportés comme des ados irresponsables et égoïstes , il est normal qu’ on essaie d’inverser la tendance avec des arguments juridiques ou moralisateurs .

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Nos caisses sont vides. Nous avons besoin de vous pour continuer !

Plus de précisions ici :

https://www.medias-presse.info/medias-presse-info-a-vraiment-besoin-de-votre-soutien/112928/

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !