La secte des végans vient en quelques jours de montrer son vrai visage. En France, suite à l’attentat de Trèbes, une végane du nom de Myriam Jouglet s’est réjouie de la mort du boucher du magasin Super U assassiné par le terroriste marocain Radouane Lakdim. Elle a été condamnée à 7 mois de prison avec sursis.

Mais la secte n’en est pas restée là, multipliant les actions violente contre les boucheries. Le 3 juillet, en France, les bouchers-charcutiers ont été reçus à 11 heures 30 au ministère de l’Intérieur pour évoquer les attaques qu’ils subissent de la part de groupuscules vegans antiviande et antiélevage. Selon le porte-parole de la Confédération française de la boucherie, boucherie-charcuterie, traiteurs (CFBCT) : « On souhaite vraiment enrayer ce phénomène de violences et condamner les personnes responsables d’actes de violence » La semaine dernière, les bouchers avaient publié une lettre adressée à M. Collomb dans laquelle ils réclamaient la protection de la police, après une vague d’attaques contre des boucheries. Dans les Hauts-de-France, sept boucheries ont été aspergées de faux sang en avril, une boucherie et une poissonnerie ont été vandalisées, leurs vitrines brisées et les façades taguées de l’inscription “stop au spécisme”, a constaté l’AFP. La maire de Lille Martine Aubry a indiqué que la mairie allait se constituer partie civile. Selon la CFBCT, des précédents “ont été signalés en région Occitanie” aussi et “deux attaques” ont eu lieu depuis la publication de la lettre, à Angers (Maine-et-Loire) et Jouy-en-Josas (Yvelines). La dinguerie frappe aussi la Suisse : seize enseignes, principalement des boucheries artisanales, ont été la cible d’actes de vandalisme entre Genève et Nyon.

Les végans sont soutenus par de nombreuses organisations d’extrême-gauche, y compris des journaux tels Slate ou Le Nouvel Obs. Ils sont bien évidemment soutenus par les détritus genre la blatte anonyme de gauchedecombat (lire sa prose permet de gagner des heures de démonstration quand on doit expliquer pourquoi Pinochet ou Videla ont eu la main lourde. On la fait lire et tout est clair en une phrase : ils se battaient contre ça…), et tout pour une raison compréhensible : les végans sont inféodés au système. Selon trois fanatiques suisses, Virginia Markus, Elisa Keller et Pia Shazar (trois pétroleuses de Lausanne), expliquant le 2 juillet à la Tribune de Genève pourquoi les boucheries hallal ou casher ne seront jamais prises pour cibles :

« Au vu du contexte d’islamophobie inacceptable dans lequel nous vivons, taper sur une population déjà stigmatisée ne serait vraiment pas anodin. De plus, tenir un discours critiquant l’abattage rituel en particulier risquerait d’être relayé par des mouvements xénophobes, ce que nous voulons éviter à tout prix ».

Comme les féministes, les végans sont les idiots utiles de l’islamisme. Ou plutôt sont avec l’islamisme les idiots utiles de quelque ténébreux chef d’orchestre qui concentre ses tirs uniquement contre la civilisation blanche et chrétienne. Il est paradoxal que les greluches végans pleurnichent sur des animaux mais sont de marbre et même approuvent l’avortement. Ce qui prouve leur attachement à l’ordre matriarcal qui détruit nos sociétés, et que derrière l’aspect sympa se cachent des idées qui puent (il n’est pas étonnant que toute l’ultra-gauche soutiennent Simone Veil, une collègue en quelque sorte).

Le véganisme est une idéologie stupide et dangereuse, dont l’application serait la voie royale vers les carences alimentaires, faute d’apport suffisant de nombreuses substances indispensables au corps humain par un régime purement végétarien : calcium, certaines vitamines, des acides gras…, comme le démontre une étude la National Academy of Sciences datant de novembre 2017 et réalisée par Robin White et Mary Beth Hall. Par ailleurs, le véganisme a été responsable de l’extinction des ours des cavernes 25.000 ans avant Jésus-Christ. Devenus végétaliens, cela a entraîné un régime alimentaire déséquilibré qui aurait provoqué leur disparition. A titre personnel, la seule végan que j’ai connue est morte à moins de 45 ans, pleine de carences… Même un gauchiste anti-chrétien comme Paul Ariès l’admet dans son article paru dans Libération du 18 mars 2018 :

« Le véganisme est dangereux. Il participe à la rupture programmée de nos liens avec les animaux domestiques. Il menace de nous condamner à la disette en nous ramenant à l’agriculture prédatrice des temps anciens. Il menace de ruiner les pratiques alternatives, comme le bio, en annihilant la polyculture-élevage qui est son fondement. Il menace de nous condamner à dépendre d’une alimentation industrielle 4.0. Il menace d’uniformiser nos paysages. Il menace paradoxalement de nous faire perdre notre humanité incarnée et notre animalité en nous coupant des réalités naturelles par des zoos virtuels, des paysages transformés en sanctuaires, avec des chiens et chats remplacés par des robots. Le véganisme est l’allié objectif d’une menace plus grande encore. Car, après tout, la meilleure façon de ne plus abîmer la nature est de s’en couper totalement. De s’enfermer dans des villes, alimentées par des flux de molécules et des flux de données. Plus de sale, plus de propre, que de l’esprit sain tourné vers une morale ultime, l’amélioration de l’homme par son isolement total de la nature que l’on ne peut maîtriser et qui nous renvoie sans cesse à notre animalité. Oui, véganisme rime avec transhumanisme. »

Néanmoins, il ne peut s’empêcher d’ajouter : « Les théoriciens et militants végans ne sont pas des révolutionnaires, ils sont, au contraire, clairement les idiots utiles du capitalisme ». Comme tout gauchiste d’ailleurs, tant le fait que le féminisme, l’athéisme et le multiculturalisme sont voulu par la haute finance apatride. Pour Guillaume Roquette, dans Le Figaro du 6 juillet, la secte végane n’agit pas seulement pour nous contraindre d’adopter une nouvelle façon de manger, mais de tous les détruire.

Au Etats-Unis, une militante végane iranienne (mais de la minorité azérie) de 39 ans, Nasim Najafi Aghdam, a ouvert le feu dans les locaux de Youtube le 3 avril, blessant 4 personnes et finissant abattue par la police. Elle reprochait à la chaîne d’avoir censuré ses vidéos. Si tous les dissidents censurés par Youtube procédaient de même, il ne resterait plus un employé en vie dans la demi-heure.

Nous ne laisserons pas des petites-bourgeoises oisives spolier cet acquis du peuple qu’est le droit de manger de la viande. Ces petites dindes (les trois interviewées par la Tribune de Genève ont moins de trente ans) n’ont pas connu le temps, celui de mes parents, où manger de la viande était un privilège réservé aux apparatchiks festoyant dans leurs datchas pendant que le peuple se contentait de ce qu’on appelait « le sandwich polonais » (un ticket de viande entre deux tickets de pain). Sauvez une carotte, mangez un végan.

Et pour vraiment montrer qu’ils sont vraiment tarés…

Hristo XIEP

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

9 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Le mariage chrétien. Allocutions du pape Pie XII

Au cours de ses audiences, le pape Pie XII avait l’habitude de s’adresser aux nouveaux mariés, venus à Rome pour leur voyage de noces.

Le Saint-Père leur parlait du rôle respectif de l’homme et de la femme, de leur harmonieuse collaboration, de l’amour qui les lie, des grâces sacramentelles auxquelles ils ont droit, des épreuves qu’ils pourront rencontrer, mais surtout des joies qui leur seront données, de la bénédiction des enfants et de l’éducation qui en est le corollaire.

Le Pasteur angélique possédait, à un degré étonnant, le don de renouveler un sujet, de varier son discours ou d’aborder un même thème sous des aspects différents. Chacune de ses allocutions est ainsi profondément originale et ouvre au lecteur des perspectives inédites.

De ces textes riches de doctrine, de fine psychologie, de conseils avertis, Pie XII n’a pas voulu faire un exposé technique. C’est une âme vivante et sensible qui s’exprime, celle d’un père qui communique à ses enfants son espérance surnaturelle en la valeur inestimable du mariage chrétien.

%d blogueurs aiment cette page :