Les commandes affluent  chez tous les fournisseurs de gilets pare-balles, des demandes des ministères, des villes pour leur police municipale,… 

Les plus discrets pèsent à peine 2 kg, d’autres, plus lourds et dotés d’une plaque en céramique, peuvent même stopper les balles de kalachnikov. 

Le niveau de protection de type IIIA est utilisé contre les calibres standard de type : 22LR, 6.35mm, 7mm, 9mm, 38, 357Mg et 44Mg. 

Exemple le Gilet pare balles  » PREMIUM IIIA  » à  618 € et, en lot pour toute la famille 470 € par 10 !

gilet-pare-balle-1 

« Gilet pare balle robuste  de type mixte et peut donc se porter soit en port discret, soit en port apparent. 

Sa structure externe est en nylon lisse renforcé et imperméable. Il est facilement lavable à sec ou en machine et est pratiquement anti taches.

Vous serez vraiment impressionné par sa fiabilité d’utilisation sur le terrain. » 

Fiabilité ? Espérons. Et si t’es mort ? Tu seras pas content évidemment pendant quelques secondes … mais ce sera trop tard pour téléphoner au SAV.

Le niveau IV en céramique spécialement fabriqué pour les calibres de guerre en 5.56 , 7.62 et 300., plus cher 948 € ttc.

 gillet-pare-balles-2

Le produit balistique doit être conforme à la norme N.I.J ou à la M.A.S. 

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

3 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Abonnement Revue Civitas!

Et si vous vous abonniez à la revue Civitas pour un an ? Et en plus économies sur les frais de port ! Pourquoi vous priver ?

Le numéro 82 – Franc-maçonnerie, déjà sorti !

Cliquez ici pour vous abonner.

%d blogueurs aiment cette page :