Le vieux rêve du navire insubmersible deviendra-t-il réalité demain ? La découverte de chercheurs de l’université de Rochester permet en tout cas de l’envisager sérieusement.

Sur base de l’observation minutieuse d’insectes aquatiques, notamment des araignées aquatiques, ces chercheurs ont mis au point une matière métallique ultrahydrofuge, c’est-à-dire insubmersible.

En effet, des insectes aquatiques emprisonnent de l’air dans un espace clos afin de flotter. Par mimétisme, des chercheurs de l’université de Rochester ont utilisé des lasers pour forer des motifs complexes à échelle nanométrique et enfermer ainsi de l’air dans l’aluminium avec pour résultat des pièces métalliques qui remontent toujours à la surface même si elles ont été poussées avec force au fond d’un récipient d’eau.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

1 Commentaire
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Abonnement Revue Civitas!

Et si vous vous abonniez à la revue Civitas pour un an ? Et en plus économies sur les frais de port ! Pourquoi vous priver ?

Le numéro 82 – Franc-maçonnerie, déjà sorti !

Cliquez ici pour vous abonner.

%d blogueurs aiment cette page :