Une photographie extravagante est en train de faire le tour du monde : celle montrant un sorcier de l’Amazonie « bénissant » des religieux et religieuses colombiens durant le troisième forum de préparation au Synode pour l’Amazonie qui s’est déroulé au siège de la Conférence épiscopale colombienne.

Isidoro Jajoy, le sorcier qui apparaît sur la photographie, est un chaman de la tribu des Inga de Colombie. Il apparaît « bénissant » des sœurs, des prêtres et des laïcs, tous dans une attitude révérencieuse pendant qu’ils reçoivent cette soi-disant bénédiction. Au cours de ce forum promu par l’Assemblée des évêques colombiens et ayant pour thème Nouveaux chemins pour l’Église et pour une écologie intégrale. L’objectif, totalement naturaliste, de cette rencontre préparatoire au Synode voulu par le pape François consistait à réfléchir sur la réalité actuelle du territoire et des populations amazoniennes, ses lumières et ses ombres, en analysant l’Instrumentum laboris, tout aussi naturaliste. A cette bénédiction de sorcier assistait également le cardinal Barreto, prêtre jésuite péruvien et actuel archevêque de Huancayo.

A la Nouvelle Église conciliaire œcuménique et plurielle se prête cette nouvelle bénédiction multi-religieuse ! Cette photographie illustre mieux que des paroles le visage de l’Église conciliaire, une nouvelle Eglise dans laquelle règne le panthéisme, l’animisme, le spiritisme, le chamanisme, la sorcellerie, le New Age, les rituels païens… Une Église sans Dieu, sans Croix, avec des hostie de yucca, relativiste et satanique !

Francesca de Villasmundo


Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

7 commentaires

  1. Simon says:

    “Rome perdra la foi…”

    Sommes-nous rendus là ?

    • Oui, et déjà depuis un certain nombre d’années, en fait depuis Vatican II.

  2. “Rome perdra la foi et deviendra le siège de l’ antéchrist “

    • Cadoudal says:

      pape François :

      “Et moi, je crois en Dieu.”

      ” Pas dans un Dieu catholique, car il n’existe pas de Dieu catholique,”

  3. Elysée says:

    Le cardinal Burke dénonce l’« apostasie » véhiculée par l’“Instrumentum laboris” en vue du synode sur l’Amazonie.
    Il existe encore de courageux hommes d’Eglise. Dieu merci !

    Lire l’article joint :
    https://leblogdejeannesmits.blogspot.com/2019/08/cardinal-burke-apostasie-instrumentum-laboris-synode-amazonie.html

  4. Qu’est-ce qui vous permet de dire que c’est un sorcier ? Quel mépris et parti-pris et surtout quelle ignorance. Les plumes et les colliers suffisent à porter ce jugement ?
    Les Ingas sont précisément un des groupes ethniques les plus sérieux dans leur tradition de soins. Ils soignent des problèmes très profonds et aussi de type spirituel. J’en suis le témoin comme médecin et comme catholique pratiquant. Ils prient plus que bien des chrétiens et invoquent le Christ et la Vierge avant et dans leurs soins. Qu’il y ait parmi eux des sorciers ou des gens qui ne savent pas ce qu’ils font, c’est probable, comme je vois des religieux et des prêtres qui font un tort considérable à leurs ouailles (je suis confronté en ce moment à un énorme problème pour des indiens abusés par des religieux… ça aussi c’est sorcier), qui sont franc-maçons ou font preuve d’un fondamentalisme anti-évangélique.
    La bénediction (c’est-à-dire souhaiter le bien) serait-elle réservée aux religieux et aux catholiques ?
    L’amalgame gratuit et facile entre le panthéisme, l’animisme, le spiritisme, le chamanisme, la sorcellerie, le New Age, les rituels païens…est insupportable et c’est ce manque de discernement crasse qui incite bien des personnes à rejeter l’Eglise.
    En attendant, je reçois des prêtres et religieuses latino-américains et européens qui viennent prendre des plantes amazoniennes et en redemandent car cela transforme leur vie religieuse en les incitant à l’humilité, en les rapprochant de leur coeur et donc du Christ qu’ils portent en eux.

  5. Bizarre ces prêtres et religieuses qui stimulent leur vie religieuse par les plantes. Dois-je stimuler la mienne avec du whisky ou du gin ? Bien confraternellement que me proposez vous ?
    Aux Philippines où j’ai exercé un temps, les catholiques ont peur des sorciers et des sorts qu’il jettent ; lesquelles peuvent aboutir à la possession diabolique. Je l’ai vu de mes yeux. Il y a là un danger pour la foi. Etant donné la position des mains, typique des nouveautés post-conciliaire, y a-t-il chez cette religieuse un simple geste d’accueil ou une démarche religieuse. Si c’est une réception de type spirituel, nous sommes effectivement en plein panthéisme : Dieu est dans tout. Or il est dit dans l’Evangile que “celui qui croit sera sauvé”. Les qualificatifs de Mme de Villasmundo sont exacts si ce personnage “bénit” au nom de
    Jésus.